Accueil / actualite / 1 mort et 178 blessés, selon le ministre de la Santé

1 mort et 178 blessés, selon le ministre de la Santé

Une collision entre deux trains, survenue, hier, à 16h30, à Boudouaou, a fait 1 mort et 178 blessés, dont plusieurs gravement atteints, selon le ministre de la Santé, M. Boudiaf, qui s’est déplacé sur les lieux du drame en compagnie de son collègue des Transports, M. Talaï, et de Mme Zerhouni, wali de Boumerdès. Un responsable de la Protection civile a affirmé qu’un des conducteurs des deux trains a trouvé la mort. L'information a été démentie par les deux ministres. “Il n’y a que des blessés, aucun mort n’a été enregistré”, a soutenu le ministre des Transports. Le choc s’est produit lorsque le train assurant la désserte Alger – Thenia – qui était en stationnement – a été percuté par un train rapide reliant Alger à Béjaïa. Les blessés ont été transportés vers les hôpitaux de Boudouaou, d’Alger et de Tizi Ouzou. Des dizaines d’ambulances de la Protection civile de Boumerdès et de Dar El-Beïda ainsi que celles des services de la santé ont été mobilisées pour le transport des blessés. Parmi ces derniers figurent deux enfants qui ont été pris en charge par les services de l’hôpital de Rouiba alors que les quatre autres ont été transférés à l’hôpital Zmirli à Alger. De nombreux autres blessés qui ont été pris en charge par les hôpitaux Mustapha, Maillot et Dar El-Beïda sont rentrés chez eux après avoir reçu les premiers soins, affirme une source de la direction de la santé de Boumerdès. Plus de quarante blessés ont été évacués à l’unité d’urgence de Boumerdès où plusieurs médecins et infirmiers ont été appelés en renfort pour apporter les premiers secours aux blessés. Un sexagénaire, encore sous le choc, n’arrive pas à trouver les mots pour nous décrire les circonstances de l’accident. “Je n’ai jamais vécu un moment aussi terrible que celui d’aujourd’hui, je suis encore traumatisé”, lâche-t-il avant de nous quitter pour entrer dans la salle de soins. Deux enquêtes ont été ouvertes pour déterminer les circonstances exactes de cet accident dont l’une est menée par la Gendarmerie nationale et l’autre par le ministère des Transports. Pour rappel, en 1996 un accident similaire s’était produit au même endroit, soit à la gare de Boudouaou faisant plus de 10 morts, alors qu’en 2014, un autre accident s’était produit à Hussein Dey provoquant la mort d’une personne et faisant plus de 63 blessés.

M. T.

Article complet

Votre Publicité ici

À propos philhadj

Laisser une réponse

1 mort et 178 blessés, selon le ministre de la Santé

Par philhadj Temps de lecture: 2 min
0