Accueil / actualite / 55 harragas arrêtés au large d’Annaba
Le phénomène de l’émigration clandestine depuis le littoral d’Annaba continue de défrayer la chronique locale et ce, depuis plus d’un mois

55 harragas arrêtés au large d’Annaba

Le phénomène de l’émigration clandestine depuis le littoral d’Annaba continue de défrayer la chronique locale et ce, depuis plus d’un mois, constate-t-on. Hier encore, trois nouvelles tentatives impliquant 55 harragas qui tentaient de rejoindre l’autre rive de la Méditerranée, ont été mises en échec au large d’Annaba.
Les 2 premières embarcations de fortune ont levé l’ancre, l’une après l’autre, depuis la plage de La Caroube, une cité urbaine d’Annaba, vers 1 heure du matin, avant d’être arraisonnées à environ 8 milles au nord-est de Ras-El-Hamra. La première avait à son bord 17 personnes et la seconde 21, dont une jeune femme de 23 ans, infirmière de son état. Des sources proches des gardes-côtes indiquent que les 17 occupants de la 3e embarcation, dont 2 mineurs, ont décidé de changer de tactique et de prendre le large à la mi-journée, plus précisément à 10 heures du matin, depuis la plage d’échouage d’Oued-Bograt, dans la commune de Seraïdi. Celle-ci a été interceptée, hier, vers midi, à 5 milles au nord-ouest de Ras-El-Hamra. Depuis le début du mois de décembre en cours, l’on a enregistré l’arrestation de 260 harragas, résidant principalement dans la wilaya d’Annaba, dont la majorité d’El-Bouni. Nos sources ont ajouté qu’une fois la procédure d'identification des occupants achevée, les mis en cause devaient être présentés devant le procureur de la République du tribunal d’Annaba.

B. B

Article complet

Votre Publicité ici

À propos philhadj

Laisser une réponse

55 harragas arrêtés au large d’Annaba

Par philhadj Temps de lecture: 1 min
0