Accueil / actualite / 70 prisonniers libérés et 1 soldat américain tué
Les forces américaines et kurdes ont pris d'assaut jeudi une prison du groupe État islamique dans le nord de l'Irak(...)

70 prisonniers libérés et 1 soldat américain tué

Les forces américaines et kurdes ont pris d'assaut jeudi une prison du groupe État islamique dans le nord de l'Irak, libérant près de 70 prisonniers au prix d'un mort côté américain, premier soldat tué au combat depuis l'engagement des États-Unis contre l'EI en 2014.
Très tôt jeudi matin, les combattants kurdes et les forces spéciales américaines ont assailli une prison du groupe État islamique près de Hawijah, dans le nord de l'Irak. “Il y avait un danger imminent d'exécution de masse sur les otages”, a justifié Peter Cook, porte-parole du Pentagone. Les forces américaines, qui ont un mandat de conseil et d'assistance aux forces irakiennes, ont fourni des hélicoptères pour le transport des troupes menant l'assaut, a-t-il poursuivi. Elles ont également “accompagné les peshmergas (forces kurdes irakiennes)” pendant l'attaque, a-t-il indiqué. Et c'est en accompagnant cet assaut qu'un soldat américain a été blessé dans des échanges de tirs. Il est décédé un peu plus tard, alors qu'il recevait des soins médicaux, a-t-il expliqué.
Il s'agit du premier Américain tué au combat depuis le lancement des opérations américaines contre l'EI en Irak en août 2014, a assuré un responsable de la défense américain. Selon le Pentagone, “environ 70 otages ont été libérés” dans l'opération, “dont plus de 20 membres des forces de sécurité irakiennes”. Le bureau du chef du renseignement kurde, Masrour Barzani, a, pour sa part, évoqué la libération de 69 prisonniers, dont aucun ne serait Kurde, selon les premières informations. Selon le responsable kurde, plus de 20 combattants du groupe État islamique ont été tués dans l'opération. Six (selon les Kurdes) ou cinq (selon le Pentagone) jihadistes ont également été capturés.
L'opération a permis de récupérer “du renseignement important”, s'est également félicité le porte-parole du Pentagone. Un responsable de la coalition antijihadiste dirigée par les États-Unis a rapporté que les jihadistes avaient préparé des fosses communes. Ils avaient dit aux prisonniers “qu'ils les exécuteraient jeudi après les prières du matin”, selon cette source.

AFP

Article complet

Votre Publicité ici

À propos philhadj

Laisser une réponse

70 prisonniers libérés et 1 soldat américain tué

Par philhadj Temps de lecture: 2 min
0