Accueil / actualite / “80% des affaires élucidées grâce à la preuve scientifique”

“80% des affaires élucidées grâce à la preuve scientifique”

La gendarmerie de Tipasa a restitué 456 fusils de chasse à leurs propriétaires sur les 2 762 armes réquisitionnées durant les années 1990.

“Grâce à la preuve scientifique, nous avons réussi à élucider 80% des affaires criminelles. Les mis en cause ont été traduits devant la justice sur la preuve de données obtenues par nos unités de Tipasa et celles envoyées à l’INCC de Bouchaoui.” C’est ce qu’a déclaré, hier, le colonel Tarik Attallah, commandant de groupement de la Gendarmerie nationale de Tipasa. En effet, pas moins de
127 enquêtes ont été résolues grâce aux échantillons envoyés à l’INCC alors que d’autres investigations ont enregistré de grandes avancées avec l’intervention de la police scientifique locale qui a développé une base de données de 1 960 empreintes digitales des personnes recherchées.
Dans le même sillage, le conférencier a révélé que pas moins de 422 697 personnes et 83 582 véhicules ont été identifiés en 2015. Ce qui a permis aux gendarmes de récupérer 114 voitures et d’engager des examens de situation pour 17 179 individus. Citant l’exemple des 147 opérations coup-de-poing, M. Attallah a indiqué que “grâce aux identifications et aux bases de données développées par le groupement, on a pu arrêter 213 autres personnes déjà recherchées et 5 véhicules volés. Ainsi, tous les mis en cause ont été présentés sur la base de preuves tangibles”. Par ailleurs, 46 associations de malfaiteurs ont été démantelées durant la même période et 24 autres groupes spécialisés dans les agressions sur le réseau routier ont été mis hors d’état de nuire, avec l’arrestation de 86 individus. “Nous avons axé nos efforts sur deux points essentiels en 2015. Le premier est lié à l’étude analytique des résultats précédents. Suite à quoi, nous avons réadapté la carte criminelle pour une meilleure occupation du territoire de Tipasa. Le second est lié aux investigations et au déploiement de nos élites pour multiplier les opérations coup-de-poing dans les points noirs.”
À la question de savoir si les repris de justice dominent la tendance dans les arrestations, M. Attallah dira qu’“il y a affectivement des repris de justice arrêtés, mais pas pour les mêmes affaires. Comme il y a des repris de justice qui n’ont plus récidivé”. En revanche, le conférencier a indiqué que le crime organisé a fléchi à Tipasa, avec 223 cas et 315 arrestations, soit une baisse de 30% par rapport à 2014. Interrogé au sujet de la restitution des fusils de chasse, il a révélé que la GN de Tipasa a restitué 456 fusils à leurs propriétaires sur 2 762 armes réquisitionnés durant les années 1990. Le trafic du foncier n’est pas en reste puisqu’un réseau, composé de 4 individus, a été démantelé et l’instruction judiciaire suit son cours, d’autant que les mis en cause ont vendu des terrains domaniaux et ont escroqué plusieurs citoyens.
Signalons, enfin, que Tipasa a enregistré une baisse sensible des accidents de la route, avec 722 sinistres ayant fait 84 morts et 1 193 blessés. Du reste, pas moins de 18 520 délits et 10 000 contraventions ont été enregistrés sur les routes et qui ont abouti au retrait de 33 073 permis de conduire.

F. B.

Article complet

Votre Publicité ici

À propos philhadj

Laisser une réponse

“80% des affaires élucidées grâce à la preuve scientifique”

Par philhadj Temps de lecture: 2 min
0