Accueil / actualite / À la mémoire d’Ahmed Asselah
La fondation Asselah-Ahmed et Rabah organise un concours de peinture à l’occasion de la commémoration du 22e anniversaire de l'assassinat de l'ancien directeur de l'École supérieure des beaux-arts d'Alger, Ahmed Asselah, et de son fils Rabah. Ce concours, qui vise selon ses promoteurs à “promouvoir les arts plastiques”, est ouvert aussi bien aux peintres professionnels qu’aux peintres amateurs. Les artistes désirant y participer doivent déposer, entre le 1er et le 28 février prochain à l’adresse de la fondation au Bd Zighout-Youcef à Alger, une peinture au thème libre, n’excédant pas un format de 150 cm sur 130 cm. Un jury composé de sept membres dévoilera, le 3 mars prochain, les œuvres présélectionnées pour ce concours sanctionné par deux prix d'une valeur de 200 000 DA, pour les professionnels, et de 100 000 DA pour les amateurs. Les noms des lauréats seront dévoilés le 5 mars 2016, soit 22 ans jour pour jour après ce double attentat terroriste perpétré dans l'enceinte même de l'École supérieure des beaux-arts d'Alger. APS

À la mémoire d’Ahmed Asselah

La fondation Asselah-Ahmed et Rabah organise un concours de peinture à l’occasion de la commémoration du 22e anniversaire de l'assassinat de l'ancien directeur de l'École supérieure des beaux-arts d'Alger, Ahmed Asselah, et de son fils Rabah. Ce concours, qui vise selon ses promoteurs à “promouvoir les arts plastiques”, est ouvert aussi bien aux peintres professionnels qu’aux peintres amateurs. Les artistes désirant y participer doivent déposer, entre le 1er et le 28 février prochain à l’adresse de la fondation au Bd Zighout-Youcef à Alger, une peinture au thème libre, n’excédant pas un format de 150 cm sur 130 cm. Un jury composé de sept membres dévoilera, le 3 mars prochain, les œuvres présélectionnées pour ce concours sanctionné par deux prix d'une valeur de 200 000 DA, pour les professionnels, et de 100 000 DA pour les amateurs. Les noms des lauréats seront dévoilés le 5 mars 2016, soit 22 ans jour pour jour après ce double attentat terroriste perpétré dans l'enceinte même de l'École supérieure des beaux-arts d'Alger.

APS

Article complet

Votre Publicité ici

À propos philhadj

Laisser une réponse

À la mémoire d’Ahmed Asselah

Par philhadj Temps de lecture: 1 min
0