Accueil / actualite / Amar Ghoul promet de rendre public son bilan de ministre

Amar Ghoul promet de rendre public son bilan de ministre

En faisant mine d’être satisfait après sa nomination au poste de sénateur, au titre du tiers présidentiel, Amar Ghoul a, en rendant hommage au président Bouteflika, auquel il a réitéré sa fidélité, indiqué que cette nouvelle mission, dont il est investi, va lui permettre de mieux se consacrer aux activités partisanes. Ghoul a indiqué que son parti jouera l’un des premiers rôles lors des prochaines échéances législatives de 2017.
“Ce parti, qui a été créé il y a à peine quatre ans, est né grand et le restera, et sera désormais appelé à jouer dans la cour des grands.” Intervenant lors d’une conférence de presse sanctionnant la réunion du bureau politique, le président de Tajamoue Amal El-Djazaïr (Taj), a, en effet, confirmé sa nomination au poste de sénateur, en remerciant vivement le président Bouteflika de lui avoir “renouvelé sa confiance”. Entre sa présence au sein de l’Exécutif et la nouvelle mission législative qui lui a été confiée, Amar Ghoul ne voit “aucune différence”, car “nous n’avons pas changé de positionnement”, dira-t-il, avant de souligner “avoir plus de volonté et de force pour édifier ce parti au service du pays et du citoyen”. “Peu importe notre position dans la responsabilité, tout autant que notre rôle dans l’édification du pays, notamment le soutien au programme du président de la République.” Et le président de Taj de réitérer sa “fidélité aux symboles de l’État, à ses institutions”.
En parlant de ses nouvelles fonctions, Amar Ghoul dira demeurer au service du pays. Aussi, “loin de la pression des fonction exécutives, cela va me permettre de mieux me consacrer aux activités du parti et de son positionnement en perspective des prochaines échéances électorales”. Devant les cadres, et non moins membres des instances de son parti, il rappellera la vocation d’être “une école idéologique et politique”. “Né grand, il restera grand”, dit-il, en réitérant sa disposition à jouer le rôle d’arbitrage entre les différentes forces sur le terrain : “Taj œuvre à rassembler aux temps de la désunion, sur les plans local, régional et international, et des agendas extérieurs qui visent à diviser les pays.”
Sur sa lancée, le président de Taj a rendu un vibrant hommage à l’ANP et aux services de sécurité, “pour les succès quotidiens réalisés sur le terrain, leurs sacrifices et leur efforts inlassables pour sécuriser le pays, et à le prémunir contre la violence, le terrorisme et contre tout danger externe”. Il a, néanmoins, estimé, que “la question de la paix et la sécurité relève de la responsabilité de tous” après une digression sur l’alternative économique visant à construire une économie diversifiée hors hydrocarbures qui nécessite d’abord les efforts de tous, et a rendu hommage à feu Nahnah, le président de Taj, et reviendra à la question partisane, en se disant “prêt à appréhender les prochaines élections durant lesquelles Taj sera un numéro important dans la cartographie politique du pays”. Bref, il prédit “un avenir radieux” à son parti grâce à la mobilisation de ses militants.
Amar Ghoul, à une question y afférente, a indiqué que “le dernier remaniement ministériel était normal et naturel”, en rappelant avoir survécu à 28 remaniements. Cependant, dit-il, “je vous promets de présenter au pays, chiffres à l’appui, le bilan de mes 17 années d’exercice au sein de l’Exécutif”, ajoutant que “tout le bilan est prêt et nous le présenterons, que cela soit celui de la pêche, des travaux publics et du transport, ou du tourisme et de l’artisanat”.

AMAR R.

Article complet

Votre Publicité ici

À propos philhadj

Laisser une réponse

Amar Ghoul promet de rendre public son bilan de ministre

Par philhadj Temps de lecture: 3 min
0