Accueil / Une / Arabie Saoudite : année noire pour les hadjis
Le rite du pèlerinage à la Mecque, en Arabie Saoudite, a été marqué, en 2015, par une des bousculades les plus mortelles en 25 ans. Selon un bilan officiel, plus de 1600 hadjis sont morts

Arabie Saoudite : année noire pour les hadjis

Le rite du pèlerinage à la Mecque, en Arabie Saoudite, a été marqué, en 2015, par une des bousculades les plus mortelles en 25 ans. Selon un bilan officiel, plus de 1600 hadjis sont morts, dont plus de 464 personnes étaient des Iraniens, provoquant une crise diplomatique entre Téhéran et Riyad. Un précédent bilan, fourni par l’Arabie Saoudite le 26 septembre, a fait état du décès de 769 personnes, mais depuis, il n’a pas été actualisé. Les autorités saoudiennes ont été accusées de mauvaise gestion de ce hadj par l’Iran qui a demandé à être associé à l’enquête, surtout qu’un de ses anciens diplomates faisait partie des disparus. L’Algérie a perdu dans cette tragédie 48 pèlerins, selon un bilan officiel. Ce terrible accident s’est produit lors du célèbre rite de jet de pierres à Mina. La fermeture d’un passage, pour laisser passer un prince saoudiens ainsi que d’autres membres de la famille royale saoudienne, est à l’origine de cette bousculade. Quelques jours avant ce grand pèlerinage qui s’effectue à l’occasion de la célébration de l’Aïd al-adha (Aïd el-kébir), la chute d’une grue à la Mecque, où des travaux d’extension y sont menés depuis quelques années, a fait une centaine de morts et 238 blessés au moins.

L. M.

l’article complet

Votre Publicité ici

À propos philhadj

Laisser une réponse

Une

Arabie Saoudite : année noire pour les hadjis

Par philhadj Temps de lecture: 1 min
0