Accueil / Une / Belhadj annonce onze recrues
Le président du Mouloudia d’Oran a officialisé, avant-hier soir, le recrutement de trois éléments parmi la douzaine avec lesquels il est en pourparlers en perspective de la prochaine saison. Boudoumi (ex-ASMO), Aguid et Benali (ex-MOB) sont, ainsi, mouloudéens depuis lundi. Mais si Salim Benali s’est engagé en fin d’après-midi afin de pouvoir rentrer à Béjaïa où il doit disputer avec le MOB l’imminente rencontre de la poule de la Coupe de la CAF, Omar Boudoumi et Amir Aguid ont paraphé leurs contrats respectifs en soirée avant d’être présentés à la presse. À ces trois premières recrues devait s’ajouter, hier ou au plus tard dans les prochaines 24 heures, l’engagement de trois autres éléments, à savoir Mohamed Bentiba (ex-ASMO), Hichem Cherif (ex-USMB) et Kheir-Eddine Boussouf (ex-NAHD). “Bentiba, Cherif et Boussouf signeront mardi”, confirmera le président Belhadj au moment où le premier nommé, Mohamed Bentiba, préfère, en off, toucher son argent avant de poser avec le maillot. Et si, théoriquement, le MCO devait compter ce matin pas moins de six recrues (Boudoumi, Aguid, Benali, Cherif, Boussouf et Bentiba), son président a annoncé, également, l’imminente arrivée à Oran de Hocine Harrouche, Rachid Ferrahi et Mohamed Bouchema avec lesquels il a déjà discuté et même négocié le volet financier, cela en parallèle aux pourparlers et signatures (annoncées) des Oranais Koriba et Gafaïti. Pour ce qui est des libérés, le président du club d’El-Hamri a révélé avoir remis à Hichem El-Ogbi et Rabah Aïch leur “bon de sortie”. Ceci d’une part. D’une autre part, les trois anciens présidents ayant précédé Belhadj, à savoir Youssef Djebbari, Tayeb Mehiaoui et Larbi Abdelilah comptent tenir l’assemblée générale des actionnaires le 12 du mois en cours à l’hôtel Méridien. Cela au moment même où leur ambition de revenir au premier plan risque de se heurter au refus du tribunal de leur accorder le quitus obligatoire pour tenir “leur” assemblée générale. Cette ordonnance du tribunal est motivée, révèle une source autorisée, par l’absence du bilan financier de l’année 2013, celui-là même qui bloque toutes les démarches de la société sportive par actions en vue de l’éventuelle ouverture du capital. Même le reste des subventions et aides du ministère de la Jeunesse et des Sports est bloqué en raison de l’absence de ce fameux bilan que l’actuel président Belhadj réclame depuis de longs mois sans pour autant être entendu. “Dans 15 jours mes bilans seront prêts, contrairement à celui de 2013 dont on n’a jamais retrouvé la trace ! Moi, je n’ai pas volé l’argent du MCO et je n’ai pris aucun sou, contrairement à certains de mes prédécesseurs. Donc, je n’ai pas peur. Ce qui est certain, jamais je ne céderai ma place à celui qui a fait rétrograder le club en 2008”, avait, rappelle-t-on, lancé Baba à propos des manœuvres de Djebbari. Rachid BELARBI

Belhadj annonce onze recrues

Le président du Mouloudia d’Oran a officialisé, avant-hier soir, le recrutement de trois éléments parmi la douzaine avec lesquels il est en pourparlers en perspective de la prochaine saison. Boudoumi (ex-ASMO), Aguid et Benali (ex-MOB) sont, ainsi, mouloudéens depuis lundi. Mais si Salim Benali s’est engagé en fin d’après-midi afin de pouvoir rentrer à Béjaïa où il doit disputer avec le MOB l’imminente rencontre de la poule de la Coupe de la CAF, Omar Boudoumi et Amir Aguid ont paraphé leurs contrats respectifs en soirée avant d’être présentés à la presse. À ces trois premières recrues devait s’ajouter, hier ou au plus tard dans les prochaines 24 heures, l’engagement de trois autres éléments, à savoir Mohamed Bentiba (ex-ASMO), Hichem Cherif (ex-USMB) et Kheir-Eddine Boussouf (ex-NAHD). “Bentiba, Cherif et Boussouf signeront mardi”, confirmera le président Belhadj au moment où le premier nommé, Mohamed Bentiba, préfère, en off, toucher son argent avant de poser avec le maillot. Et si, théoriquement, le MCO devait compter ce matin pas moins de six recrues (Boudoumi, Aguid, Benali, Cherif, Boussouf et Bentiba), son président a annoncé, également, l’imminente arrivée à Oran de Hocine Harrouche, Rachid Ferrahi et Mohamed Bouchema avec lesquels il a déjà discuté et même négocié le volet financier, cela en parallèle aux pourparlers et signatures (annoncées) des Oranais Koriba et Gafaïti. Pour ce qui est des libérés, le président du club d’El-Hamri a révélé avoir remis à Hichem El-Ogbi et Rabah Aïch leur “bon de sortie”. Ceci d’une part. D’une autre part, les trois anciens présidents ayant précédé Belhadj, à savoir Youssef Djebbari, Tayeb Mehiaoui et Larbi Abdelilah comptent tenir l’assemblée générale des actionnaires le 12 du mois en cours à l’hôtel Méridien. Cela au moment même où leur ambition de revenir au premier plan risque de se heurter au refus du tribunal de leur accorder le quitus obligatoire pour tenir “leur” assemblée générale. Cette ordonnance du tribunal est motivée, révèle une source autorisée, par l’absence du bilan financier de l’année 2013, celui-là même qui bloque toutes les démarches de la société sportive par actions en vue de l’éventuelle ouverture du capital.
Même le reste des subventions et aides du ministère de la Jeunesse et des Sports est bloqué en raison de l’absence de ce fameux bilan que l’actuel président Belhadj réclame depuis de longs mois sans pour autant être entendu. “Dans 15 jours mes bilans seront prêts, contrairement à celui de 2013 dont on n’a jamais retrouvé la trace ! Moi, je n’ai pas volé l’argent du MCO et je n’ai pris aucun sou, contrairement à certains de mes prédécesseurs. Donc, je n’ai pas peur. Ce qui est certain, jamais je ne céderai ma place à celui qui a fait rétrograder le club en 2008”, avait, rappelle-t-on, lancé Baba à propos des manœuvres de Djebbari.

Rachid BELARBI

l’article complet

Votre Publicité ici

À propos philhadj

Laisser une réponse

Une

Belhadj annonce onze recrues

Par philhadj Temps de lecture: 2 min
0