Accueil / Une / Boualem Charef a juré de ne plus revenir
La séance d’entraînement de l’USMH hier au stade Lavigerie a été marquée par des incidents qui ont opposé le coach Boualem Charef

Boualem Charef a juré de ne plus revenir

La séance d’entraînement de l’USMH hier au stade Lavigerie a été marquée par des incidents qui ont opposé le coach Boualem Charef et un dirigeant du club quant aux salaires impayés des joueurs et du staff technique. En fait, Charef a eu vent d’une réunion, qui s’est tenue mardi soir entre la direction et les joueurs. Cette dernière s’engageait à payer son groupe et lui-même à la mi-janvier alors qu’elle avait promis de le faire bien avant.
Profitant donc de la présence d’un dirigeant de l’USMH à la séance d’entraînement, Boualem Charef a cherché à avoir des explications avant que le ton ne monte entre les deux hommes obligeant les joueurs à intervenir. “Cela fait quatre mois que je ne suis pas payé, les joueurs aussi et vous voulez que nous patientions encore jusqu’à la mi-janvier. Trop c’est trop. Il faut respecter vos engagements ou partir”, aurait lancé Charef à son dirigeant avant de quitter la séance, courroucé. “Je vous laisse le club, je m’en vais et je ne revendrai pas”, a-t-il menacé.
Selon une source digne de foi, Charef n’est pas près de revenir et la direction de l’USMH aurait déjà pensé à un plan B en contactant Ifticen et Lounici. Ce n’est pas la première fois que Charef claque la porte avant de revenir à de meilleurs sentiments sous la pression des supporters qui ont une grande estime pour lui. Il faut donc attendre la séance d’aujourd’hui pour confirmer le départ de Charef ou pas.
Un incident qui risque de peser négativement sur le rendement de l’équipe qui s’apprête à affronter le RC Relizane demain au stade Zougari pour le compte de la dernière journée de la phase aller de Ligue 1 Mobilis. Les coéquipiers d’Aït Ouamar occupent actuellement la 4e position avec 22 points, soit à un point du MCA et le CRB en seconde position derrière l’USMA.
Boualem Charef, qui ne s’attendait sûrement pas à un incident pareil deux jours avant le déplacement à Relizane, pensait préparer tranquillement son équipe pour arracher un bon résultat, surtout qu’il avait axé son travail durant la semaine, sur le plan offensif ce qui explique la volonté de l’équipe d’aller chercher la victoire contre le RCR.

l’article complet

Votre Publicité ici

À propos philhadj

Laisser une réponse

Une

Boualem Charef a juré de ne plus revenir

Par philhadj Temps de lecture: 2 min
0