Accueil / actualite / “Bouchouareb est un délinquant politique !”
Visiblement agacée par la campagne menée, depuis quelque temps, contre elle et son parti, la secrétaire générale du Parti des travailleurs (PT), Louisa Hanoune, endosse cette cabale à une “composante mafieuse” qui agit comme “pouvoir parallèle”.

“Bouchouareb est un délinquant politique !”

Visiblement agacée par la campagne menée, depuis quelque temps, contre elle et son parti, la secrétaire générale du Parti des travailleurs (PT), Louisa Hanoune, endosse cette cabale à une “composante mafieuse” qui agit comme “pouvoir parallèle”.
Un pouvoir parallèle, accuse-t-elle, que mènerait l’actuel ministre de l’Industrie, Abdeslam Bouchouareb, qu’elle n’hésite pas à qualifier de “délinquant politique”. “Le ministre de l’Industrie a démontré qu’il était le délinquant politique qui avait commandité l’enquête criminelle menée sur moi, mes proches et notre parti, par le journal et la chaîne TV Ennahar”, a-t-elle déclaré, hier, lors de son discours de clôture de la session ordinaire du comité central du PT.
Elle en veut pour preuve les menaces publiquement proférées par M. Bouchouareb, quelques jours avant la publication de cette enquête. Mme Hanoune, rappelons-le, avait parlé auparavant d’une “réunion secrète entre les journaliste d’Ennahar et un ministre”, tenue la veille de la publication de cette enquête menée sur ses biens et ceux de ses proches.
Pour Mme Hanoune, ce ministre n’agirait pas au nom du gouvernement, mais au nom d’un “groupe mafieux” parmi l’“oligarchie prédatrice” qu’il composerait, selon elle, avec le vice-président de l’APN, Tliba Baha Eddine, plus connu sous le diminutif de “Baha”, et un autre membre du comité central du FLN qu’elle ne cite pas. “L’offensive contre le PT s’inscrit dans le cadre du processus du démantèlement de l’État qui a démarré, il y a un an, par le pouvoir parallèle qui veut supprimer tous les obstacles patriotiques entravant la réalisation de ses objectifs”, accuse-t-elle, se déclarant, par ailleurs, convaincue que c’est le même groupe de Bouchouareb qui serait derrière la tentative de provoquer un mouvement de redressement au sein du PT et que le désormais ex-cadre du parti, en l’occurrence Salim Labatcha, puisqu’il vient d’être “définitivement exclu”, n’était qu’un “instrument entre leurs mains”. “Le comité central du parti vient de décider d’exclure définitivement du parti Salim Labatcha du parti pour violation des statuts et du règlement intérieur du parti et pour avoir rejoint l’action criminelle et mafieuse qui visait le PT, et qui était commanditée par deux membres du comité central du FLN et un membre du gouvernement appartenant au RND, qui en ont fait leur instrument”, a-t-elle souligné à ce propos.

Farid Abdeladim

Article complet

Votre Publicité ici

À propos philhadj

Laisser une réponse

“Bouchouareb est un délinquant politique !”

Par philhadj Temps de lecture: 2 min
0