Accueil / actualite (page 30)

actualite

actualite

Trois condamnations à perpétuité par contumace et une relaxe

La cour de Bouira a prononcé, avant-hier, des jugements dans une affaire de terrorisme. Il est question de trois condamnations à l’emprisonnement à vie contre trois accusés en fuite : une peine de 10 ans ferme à l’encontre des trois autres mis en cause, une sentence de 3 ans de prison avec sursis contre un accusé et une relaxe. Les circonstances de l’affaire remontent à l’année dernière, lorsque les services de sécurité ont localisé chez une famille de Bechloul un téléphone portable qui faisait l’objet d’une surveillance. Une enquête s’en est suivie, et des interpellations ont été effectuées sur des membres de cette famille dont un fils terroriste a été abattu par les forces de sécurité. Farid Haddouche

Lire la suite...

Terrorisme et immigration : Alger et Paris se concertent

Dans le cadre de la coopération étroite avec la DG de la Sûreté nationale, 9 auditeurs algériens assistent aux travaux et conférences de cet institut français des hautes études en sécurité.

Lire la suite...

10 ans de prison ferme requis contre Salah Moulay et ses complices

Le procureur de la République près le tribunal de Sour El-Ghozane (Bouira) a requis, jeudi soir, une peine d’emprisonnement de 10 ans assortie d’une amende de 100 000 DA à l’encontre de l’ex-gérant de la Sarl El-Waâd Sadek, Salah Moulay(...)

Lire la suite...

Solennité et recueillement à Tizi Ouzou

À l’occasion du 23e anniversaire de l’assassinat de l’illustre journaliste et écrivain Tahar Djaout, une cérémonie de recueillement a été organisée, jeudi dernier, à sa mémoire par l’association culturelle Amusnaw qui a procédé, par la même occasion, à la restauration du monument qui lui a été dédié et inauguré, rappelons-le, le 31 juillet 2014 par l’ex-wali de Tizi Ouzou, Abdelkader Bouazghi, au centre-ville de Tizi Ouzou, à proximité du tribunal de la ville. En fait, les responsables de l’association Amusnaw, qui ne ménagent aucun effort, depuis de longues années, pour lutter contre l’oubli et accentuer la promotion de la langue et de la culture amazighes, ont rénové et embelli, de fort belle manière, la stèle de Tahar Djaout, en y ajoutant un bas-relief en résine, du portrait, en remplacement de la vieille photo, complètement dégradée, de l’illustre journaliste et écrivain qui méritait certainement une meilleure considération. La cérémonie de recueillement s’est déroulée dans une grande solennité et dans une profonde émotion en présence d’élus locaux, notamment du président de l’APC de Tizi Ouzou, Ouahab Aït Menguellet, d’un grand nombre de journalistes et de citoyens anonymes venus rendre un vibrant hommage au digne fils d’Oulkhou, relevant de la région maritime d’Azeffoun, victime d’un lâche attentat perpétré par les hordes intégristes un certain 26 mai 1993 à Alger. Il succombera à ses blessures quelques jours après cet attentat qui avait endeuillé, à l’époque, toute l’Algérie démocratique et la corporation journalistique qui avait lutté de toutes ses forces et de sa plume pour combattre l’extrémisme religieux et aspirer à une réelle démocratie en Algérie. Pour le président de l’association Amusnaw, Hachemi Touzène, “à l’occasion de la commémoration du 23e anniversaire du lâche assassinat de Tahar Djaout, l’association culturelle Amusnaw a décidé de lui rendre hommage en déposant une gerbe de fleurs, et en cette douloureuse circonstance, nous avons aussi tenu à rénover la fresque de Tahar Djaout en installant un bas-relief réalisé par un artiste sculpteur de la région, en l’occurrence Achour Tighilt”. Il est à signaler que cet hommage mémorable intervient après celui rendu, récemment, par la même association, Amusnaw, à la valeureuse militante Nabila Djahnine, lâchement assassinée, elle aussi, à Tizi Ouzou durant la décennie noire. Nous rendons tous ces hommages “afin que nul n’oublie le combat de ces hommes et de ces femmes qui ont sacrifié leur vie pour une Algérie meilleure et prospère”, soulignera encore le président de l’association Amusnaw. K. T.

Lire la suite...

Plusieurs agents sanctionnés

La Direction générale des impôts (DGI) a publié, dans son dernier bulletin, les sanctions disciplinaires et pénales prononcées au cours du deuxième semestre 2015, contre certains agents.

Lire la suite...

Réseau internet:  » des perturbations pourraient éventuellement être enregistrées »

Ceux qui comptaient surfer tranquillement sur la toile ce jeudi soir doivent déchanter. C'est Algérie Télécom qui a tenu à les avertir. Précisément la direction de la communication au niveau d'AT qui l'a annoncé ce jeudi dans un communiqué dont Liberte-algerie.com a pu se procurer une copie. Il y est indiqué que "suite à un problème technique survenu ce matin sur la rive nord du câble sous marin SMWE4 reliant Annaba à Marseille, des perturbations pourraient éventuellement être enregistrées sur le trafic internet dans les heures qui suivent.". Algérie Télécom a néanmoins tenu à "rassurer ses clients que le trafic de la bande passante internationale est actuellement sécurisé via la liaison Annaba-Palerme, qui pourrait être renforcée si nécessaire afin d’assurer un trafic internet régulier.". La même source indique que ni le problème n'a été localisée ni son origine n'a été déterminée. Salim KOUDIL @SalimKoudil

Lire la suite...

La piste terroriste n’est pas exclue (actualisé)

-22:48: Le président égyptien, Abdel Fattah al-Sissi appelle à «intensifier les recherches» pour retrouver «les débris». -20h12: Le ministre égyptien des Affaires étrangères, confirme que les débris de l'avion qui assurait le vol MS804 ont été retrouvés près de l'île grecque de Karpathos. -19h19: Egyptair, sur son compte twitter, ne confirme pas que les débris repérés dans la zone de la Méditerranée où aurait pu s'abîmer l'avion sont ceux de l'Airbus A 320. -19h00: JT de Canal Algérie annonce, en citant le porte parole du ministère des Affaires étrangères, que parmi les passagers il y avait finalement une algérienne. Il s'agit de Mme Saoudi Nouha, épouse Betiche, immatriculée auprès du consulat à Nantes (France). Elle était accompagnée de son mari Fayçal Betiche et de leur enfants, Mohamed et Joumana. -16h47: Le site du quotidien grec Kathimerini confirme que deux «éléments de couleur orange» ont été repérés par un C-130 égyptien, 200 à 230 miles au sud est de l'île de Crete. -15h54: L'administration américaine a envoyé jeudi un avion de patrouille maritime sur la zone de Méditerranée où un avion d'EgyptAir a disparu (AFP)

Lire la suite...

L’ANP ressert l’étau

Selon des sources sécuritaires, plusieurs abris ont été détruits lors de cette opération supervisée par le chef d’état-major de la 1re Région militaire.

Lire la suite...

Une importante saisie d’armes et de munitions

Vingt fusils à pompe, trois fusils de chasse et une importante quantité de munitions ont été saisis, dans la nuit de mardi à mercredi, par les services de sécurité, dans la commune de Bir-el-Ater. L’opération a été effectuée à la faveur d’informations faisant état d’activités suspectes d’un groupe d’individus spécialisés dans le trafic d’armes. Les éléments de la Brigade de recherches et d’investigations dépêchés par la DGSN, en collaboration avec la BRI de Bir el-Ater, ont établi un périmètre de sécurité hermétique qui a permis de récupérer les armes entreposées à l’intérieur d'un domicile. Selon des sources concordantes, les armes et les munitions venaient de Libye. Trois personnes ont été arrêtées, indiquent encore nos sources. L’enquête est toujours en cours pour remonter la filière. Nos sources ont révélé, par ailleurs, que d’autres complices dans ce réseau sont en fuite. Aussi, les opérations de recherche se poursuivent. RACHID G.

Lire la suite...

Les chiffres des services de sécurité

Pour les trois corps de sécurité à l’échelle nationale, Gendarmerie, Sûreté et Douanes, les saisies de drogues dites dures ont augmenté de plus de 6 800% pour la cocaïne, de 100% pour le crack et plus de 658% pour l’héroïne(...)

Lire la suite...