Accueil / actualite (page 30)

actualite

actualite

Cinq personnes appréhendées

Cinq personnes ont été interpellées la semaine dernière par les agents de la PAF à l’aéroport Abane-Ramdane de Béjaïa, a-t-on appris de la cellule de communication de la sûreté de wilaya. La première personne, en partance pour la France, a été interceptée alors qu’elle était en possession d’un passeport trafiqué. Les quatre autres ont été interpellées dans le hall de l’aérogare en possession de deux bombes lacrymogènes et de deux pistolets à impulsion électrique (Taser), précise la même source. Un dossier pénal a été établi à l’encontre des cinq mis en cause pour être présentés devant les instances judiciaires compétentes, conclut la police de Béjaïa. H. Kabir

Lire la suite...

“Faire face à la crise économique n’est pas l’apanage du gouvernement”

L’ancien ministre des Finances, Abdelkrim Harchaoui, a indiqué, jeudi dernier, que les collectivités locales ont un rôle important à jouer pour faire face à la crise qui prévaut dans le pays depuis 2014, à cause, notamment(...)

Lire la suite...

Des réformes profondes sont nécessaires

Les difficultés pour dégager un consensus sur les réformes nécessaires risquent de compliquer leur mise en œuvre et, en fin de compte, de se traduire par un ajustement plus brutal. Les perspectives économiques dépendent largement de la réaction des autorités au choc du prix du pétrole, estime le chef de mission du FMI pour l’Algérie, Jean-François Dauphin, dans un entretien avec le Bulletin du Fonds monétaire international (FMI). Pour Jean-François Dauphin, “grâce à l’épargne accumulée par le passé et à un très faible endettement, l’Algérie peut se permettre de s’ajuster au choc et de faire progressivement des réformes. Mais elle ne peut pas laisser passer cette occasion sans agir”. Le chef de mission du FMI pour l’Algérie avertit que “des réformes insuffisantes risqueraient de déboucher sur des difficultés économiques sévères si l’épuisement des marges de manœuvre budgétaire et extérieur rendait nécessaire un ajustement plus soudain et plus draconien”. Selon Jean-François Dauphin, “pour créer davantage d’emplois et assurer une croissance plus inclusive, les autorités doivent transformer le modèle de croissance de l’Algérie dirigé par l’État et basé sur les hydrocarbures en un modèle plus diversifié tiré par le secteur privé”. Cette transformation exigera un ambitieux programme de réformes structurelles. Les réformes-clés incluent non seulement l’amélioration du climat des affaires, en simplifiant la réglementation et les procédures administratives et en facilitant le démarrage des entreprises, mais aussi l’ouverture de l’économie au commerce et aux investissements moyennant l’amélioration de l’accès au financement, du développement des marchés de capitaux et du renforcement de la gouvernance, de la concurrence et de la transparence. Jean-François Dauphin estime que le rééquilibrage des finances publiques est nécessaire pour rétablir la viabilité budgétaire et appuyer l’ajustement extérieur ; son impact sur la croissance peut être atténué par des réformes structurelles. “Ce rééquilibrage doit se faire sur plusieurs fronts : il faut mobiliser des recettes accrues hors hydrocarbures, notamment en réduisant les exonérations fiscales et en renforçant le recouvrement des impôts, maîtriser les dépenses courantes, réaliser de nouvelles réformes des subventions tout en protégeant les pauvres, réduire les investissements publics tout en accroissant nettement leur efficacité et consolider le cadre budgétaire”, recommande-t-il. “Nous avons estimé qu’en 2015, les subventions avaient coûté 14% du PIB”, a indiqué Jean-François Dauphin. Leur coût budgétaire n’est pas le seul problème, selon lui. “Les subventions sont largement inéquitables car elles profitent aux riches beaucoup plus qu’aux pauvres”, explique M. Dauphin, estimant qu’une nouvelle réduction généralisée et progressive des subventions qui seraient remplacées par un système de transfert de liquide bien ciblé pour protéger les ménages les plus vulnérables rendrait le système plus juste, tout en réduisant son coût. Jean-François Dauphin relève qu’avec la baisse rapide de l’épargne budgétaire, l’Algérie devra davantage compter sur d’autres sources pour financer les futurs déficits. “Les faibles niveaux d’endettement permettent d’accroître les emprunts, alors que l’ouverture, dans la transparence, du capital de certaines entreprises publiques aux investisseurs privés, contribuerait aussi à satisfaire leurs besoins de financement tout en améliorant leur gouvernance”, indique le chef de mission du FMI pour l’Algérie, avertissant que “les difficultés pour dégager un consensus sur les réformes nécessaires risquent de compliquer leur mise en œuvre et, en fin de compte, de se traduire par un ajustement plus brutal”. Meziane Rabhi

Lire la suite...

Constantine : un commissaire et un officier condamnés à 15 et 7 ans de prison

Accusés d’avoir agressé physiquement et sexuellement une femme dans les locaux d’un commissariat, un commissaire (Z. R.) et un officier (S. M.) de la Sûreté nationale ont été condamnés, jeudi dernier, respectivement, à 7 ans et 15 ans de prison, par la chambre criminelle près la cour de Constantine. Les faits remontent à novembre 2014, lorsque les services de la Police judiciaire, sur ordre du chef de la sûreté de wilaya, ont ouvert une enquête à la suite d’une plainte déposée par la victime. Cette dernière, qui était accompagnée de son mari, a déclaré aux policiers que les deux prévenus l’ont violemment tabassée et ont abusé d'elle sexuellement, à tour de rôle, dans les locaux du commissariat du 5e arrondissement, sis à la cité Belle-Vue, après avoir été arrêtée en état d’ivresse. La victime affirmera, par ailleurs, que ses agresseurs étaient sous l’emprise de drogue au moment des faits. Signalons que la victime a été relâchée le lendemain matin. Arrêtés par les éléments de la Police judiciaire, les deux mis en cause ont été soumis à de sévères interrogatoires. De son côté, la police scientifique, après avoir mené une enquête, a affirmé que les preuves avancées par la victime, à savoir les résultats des analyses (ADN), étaient positives. Aussi, les enquêteurs chargés de cette affaire ont mis la main, lors de la fouille de la voiture de l’un des deux accusés, sur des comprimés de psychotropes et plusieurs documents judiciaires. Lors de son réquisitoire, le procureur de la République a requis la perpétuité à l’encontre des deux accusés. Après délibérations, les deux prévenus ont été condamnés à 15 ans de prison pour l’officier et 7 ans pour le commissaire. Ines BOUKHALFA

Lire la suite...

L’économie algérienne a besoin d’une nouvelle vision

Moins de discours politique et plus d’actions sur terrain, c’est ce que suggèrent de nombreux experts économiques algériens (...)

Lire la suite...

Réseau internet:  » des perturbations pourraient éventuellement être enregistrées »

Ceux qui comptaient surfer tranquillement sur la toile ce jeudi soir doivent déchanter. C'est Algérie Télécom qui a tenu à les avertir. Précisément la direction de la communication au niveau d'AT qui l'a annoncé ce jeudi dans un communiqué dont Liberte-algerie.com a pu se procurer une copie. Il y est indiqué que "suite à un problème technique survenu ce matin sur la rive nord du câble sous marin SMWE4 reliant Annaba à Marseille, des perturbations pourraient éventuellement être enregistrées sur le trafic internet dans les heures qui suivent.". Algérie Télécom a néanmoins tenu à "rassurer ses clients que le trafic de la bande passante internationale est actuellement sécurisé via la liaison Annaba-Palerme, qui pourrait être renforcée si nécessaire afin d’assurer un trafic internet régulier.". La même source indique que ni le problème n'a été localisée ni son origine n'a été déterminée. Salim KOUDIL @SalimKoudil

Lire la suite...

La piste terroriste n’est pas exclue (actualisé)

-22:48: Le président égyptien, Abdel Fattah al-Sissi appelle à «intensifier les recherches» pour retrouver «les débris». -20h12: Le ministre égyptien des Affaires étrangères, confirme que les débris de l'avion qui assurait le vol MS804 ont été retrouvés près de l'île grecque de Karpathos. -19h19: Egyptair, sur son compte twitter, ne confirme pas que les débris repérés dans la zone de la Méditerranée où aurait pu s'abîmer l'avion sont ceux de l'Airbus A 320. -19h00: JT de Canal Algérie annonce, en citant le porte parole du ministère des Affaires étrangères, que parmi les passagers il y avait finalement une algérienne. Il s'agit de Mme Saoudi Nouha, épouse Betiche, immatriculée auprès du consulat à Nantes (France). Elle était accompagnée de son mari Fayçal Betiche et de leur enfants, Mohamed et Joumana. -16h47: Le site du quotidien grec Kathimerini confirme que deux «éléments de couleur orange» ont été repérés par un C-130 égyptien, 200 à 230 miles au sud est de l'île de Crete. -15h54: L'administration américaine a envoyé jeudi un avion de patrouille maritime sur la zone de Méditerranée où un avion d'EgyptAir a disparu (AFP)

Lire la suite...

La voleuse de portables arrêtée

La fille spécialisée dans le vol des téléphones portables dans les transports en commun vient d’être arrêtée par les services de sécurité de la ville de Blida. Cette fille, devenue le sujet principal des discussions des Blidéens, puisque là où elle est passée, elle a fait une victime, a fini par tomber dans le filet des services de sécurité. Ces derniers ont agi à la suite des plaintes déposées par plusieurs victimes. Après enquête, les policiers ont identifié la suspecte et procédé à son arrestation. Passée aux aveux, la fille avoue qu’elle était derrière plusieurs vols de portables dans les transports publics. Présentées devant la justice, elle a été placée sous mandat de dépôt.

Lire la suite...

Quel rôle joue la sage-femme ?

Le rôle de la sage-femme a été au cœur d’une journée de formation continue, organisée, hier, par le CHU de Béjaïa à l’hôtel Les Hammadites de Tichy. La rencontre, initiée à l’occasion de la Journée mondiale de la sage-femme, s’est penchée sur le rôle des “donneuses de vie” à travers plusieurs communications programmées à cet effet. Intervenant en ouverture, le Pr Danoune, DG du CHU, a souligné l’importance de cette journée, en ce sens qu’elle permet “de faire le bilan des activités de ce corps de la santé, tout en se fixant des objectifs communs afin d’offrir les meilleurs soins”. Dans le même sillage, il relèvera la nette amélioration enregistrée dans la prise en charge des patientes à la maternité de Targa Ouzemmour. Des propos confirmés, par ailleurs, par le Dr Hamza Azzi, exerçant dans la même structure sanitaire. Dans leurs communications, les intervenants ont mis l’accent sur “la femme et le nouveau-né”, et c’est le Dr Bellouze qui a donné le ton en abordant le thème du dépistage du cancer du sein. Une pathologie dont l’incidence est en augmentation de 1 à 2% par an. Le DG du CHU de Béjaïa annoncera à ce propos qu’un dépistage de masse sera organisé dès la rentrée prochaine dans la wilaya et qu’un mammographe numérique sera installé à cet effet. À noter que plusieurs autres communications traitant du rôle de la sage-femme et de ses compétences ont été également présentées lors de cette journée. Il s’agit, notamment, du rôle de la sage-femme dans la prise en charge de la femme enceinte, “la contraception”, “la réanimation”, “les grossesses à haut risque”, “l’allaitement maternel”, “la vaccination”, “le dépistage du cancer du col” et “les risques professionnels liés au métier de sage-femme”. H. Kabir

Lire la suite...

Suite des signataires de la pétition d’“El Khabar”

Mohamed Cheragui (Tizi Ouzou), Abdelkrim Merzouk (vice-président APC (RCD) Chorfa-Bouira), Rachid Bacha (El Kala-El Tarf), Farid Lamrous (pharmacien-Tizi Ouzou), Ayachi Ben Dehiba (retraité-Mostaganem), Hamid Mihoubi (assureur-Tizi Ouzou), Amar Boukermouche (Annaba), Mustapha Bouache (Beni Haoua-Chlef), Omar Amiour (Tizi Ouzou), Rachid Boutas (Jijel), Larbi Gouali (Béjaïa), Salah Yahi (Tazmelt-Béjaïa), Nasreddine Soussi (Alger), Saïd Achab (Alger), Nacereddine Amari (Chiffa-Blida), Abdelmalek Boukherouba (étudiant universitaire-M’sila), Dahman Amara (avocat-Djelfa), Brahim Ben Khelifa (retraité Aïn Touta-Batna), Mohamed Atek (retraité-Tizi Ouzou), Ahmed Khedouci (membre de l’Association algérienne pour la défense de la langue arabe-Alger), Hamid Aouichat (retraité de l’armée-Skikda), Ben Djerou Dib Moulah (dessinateur et poète-Union des écrivains-Oran), Laïd Deriadi (Alger), Kamel Ben Mohamed (retraité PTT-Constantine), Ferhat Aissani (retraité et poète-Alger), Hama Khedair (Béjaïa), Mohamed Chérif Touhouche (artiste-Alger), Hadj Chebil (membre du comité central de Talaie El Houriyet-Tiaret), Youcef Yahyaoui (DRH à la retraite, Hamadi-Boumerdès), Abdelhafid Ben Salah (Association nationale pour la continuité des générations-Bouira), Louail Adel (Sétif), Elyazid Zaghbib (Sétif), Mahieddine Ahmed (Sétif), Mezhoud Nacer (écrivain-Amizour), Aït Hocine Aberkene (retraité-Tizi Ouzou), Abdellah Moussaoui (chargé d’études-Paris), Boussahoua Madani (retraité-Khmisti), Bakka Khallaf (fonctionnaire), Hamdane Massinis (étudiant), Amar Dafer (correspondant de Liberté-Ouargla), Karim Adlène, Zaaf Habib (Talaie El Hourieyet), Nacer Lebbad (prof universitaire-Sétif), Zghini Fayçal (Batna), Khmidj Rachid (chauffeur de taxi-Batna), Benflis Yacine (technicien supérieur en hydraulique-Batna), Madani Abdelhamid (directeur commercial-Batna), Karim Karim (cadre supérieur), Aliane Mzayeb (RCD-Alger), Akram Elkebir (journaliste), Bouaali Mohamed Fares (cadre administratif), Mhamed Belaabidi, Kheireddine Maassam (prof et syndicaliste-Oum El-Bouaghi), Benkhaled Zohir (France), Madjid Hamidi (prof universitaire-Tizi Ouzou), Lahmer Mohamed Elarbi Toufik Saad (technicien supérieur-Alger), Larbi Karim (avocat-Tiaret), Sebkhi Abdelbaki (médecin-Bouira), Kamel Ougmat (vice-président APW de Tizi Ouzou), Riadh Flita (fonctionnaire au port-Alger), Abdelmalek Aberkane (jijel), Mansour Beroual (militant des droits d’hommes–Alger), Rachemi Aïcha (70 ans –assistante sociale (CNAS) à la retraite –Alger), Yazid Ferdjioui (Plombier –Beni ourtilane Sétif), Boubaker Ferdjioui (matériel de forage - Beni ourtilane sétif), Khalef Yougherthen (Derguina –Béjaïa), Amar Zerar (Beni Duala –Tizi ouzou), Larbi Aït Abdelmalek (militant RCD/ vendeur en pharmacie – Ain El-Hamman, Tizi Ouzou), Abderrahmane Boudina (Mila), Souad Azouaou (Tizi Ouzou), Salah Eddine Bouhenna (Mila), Hamoudi Messaouada (retraité des douanes algériennes –Relizane), Boussad Toudert (retraité –Alger), Rabah Djouhri (cadre supérieur au ministère de l'environnement et des ressources en eau –Alger), Cherif Hamissi Ahmed (fonctionnaire SNTF –Boukadir, Chlef), Omar Branes (technicien –Italie), Mohamed Tahar Amarouche (militant CNAPEST –Alger), Nora Amarouche (militante CNAPEST –Alger), Massiva Amarouche (étudiante –Alger), Rachid Boudraâ (ex-fonctionnaire –Batna), Mohamed Boukhari (carde syndical à la retraite –Constantine), Fahim Amriche (informaticien –Ain-Temouchent), Brahim Beghal (Alger), Ahmed Benarmes (éducateur à la retraite –Oran), Chabane Roumaine (Alger), Karim Mazeghrane (enseignement secondaire –Bordj Bouarreridj), Yazid Dahmoun (commerçant –Tizi ouzou), Nouar Maz (Tazmalt –Béjaïa), Chadli Chouatha (Ferdjioua –Mila), Idir Salhi (fonctionnaire naftal –Chorfa, Bouira), Abdelkrim Merzouk (vice-président APC Chorfa, Bouira), Hocine Salmi (Oum Teboul –Taref), Belkacem Ben safsaf (retraité –Beni Ourtilane, Sétif), Adel Aourtilane (Akbou –Béjaïa), Widad Aourtilane (Akbou –Béjaïa), Malika Aourtilane (Akbou –Béjaïa), Athmane Aourtilane (Akbou –Béjaïa), Keddad Messaoud dit Idir (délégué au mouvement citoyen/chauffeur de taxi –Alger), Elhabib Bou Mesdjed (journaliste correspondant –Sfisef, Sidi Belabbes), Membres de l’APC de Kherrata ( section libre la voix du peuple, Béjaïa), Saïd Hamamin (président du section libre la voix du peuple – Kherrata, Béjaïa), Kamel Medghour (section libre la voix du peuple – Kherrata, Béjaïa), Elhadj Merzoug (section libre la voix du peuple – kherrata, Béjaïa), Zakia Ighmouracene (section libre la voix du peuple – Kherrata, Béjaïa), Hakim Alileche (opérateur économiste -Alger), Hakim Mouhoubi (berger –Beroual –Tizi Ouzou), Malik Boudarene (commerçant –Tizi Ouzou), Dahmane Abrous (Tagmount Azouz –Tizi Ouzou), Samir Aït Ali Slimane (commerçant –Ain El-Hammam, Tizi Ouzou), Mahfoud Derouiche (enseignant –Collo, Skikda), Mohamed Abdelouaheb Belouafaa (retraité –Alger), Elhadi Athmani (Babar –Khenchla), Ali Habel (retraité –Alger), Boualem Idrici (commerçant –Alger), Abderrezak Boudouani (prof universitaire –Chlef), Mouloud Taghbalout (démocrate –Alger), Saïd Bellir (avocat stagiaire –Tizi Ouzou), Nacira Ben Haddou (prof d’enseignement professionnel –Ain Merane, Chlef), Hocine Amrane (commerçant –Ain Oussara, Djelfa), Abderrahmane Bouchami (Alger), Saïd Aït Mebarek (neni Douala, Tizi Ouzou), Nadjet Laouar (Laouana –Jijel), Idir Ouchene (président de la section RCD –Bounouh, Tizi Ouzou), Mohamed Ifri (retraité –Thenia, Boumerdes), Abdenour Didi (ex-cadre –Boudouaou), Me Boubaker Esseddik Hamaïli (élu de l’APC de Sidi Aïch/président de la section RCD –Béjaïa), Rafik Aïdli (membre de la section RCD –Sidi Aïch, Béjaïa), Kamel Hamitouche (membre de la section RCD –Sidi Aïch, Béjaïa), Cherif Zeghlache (membre de la section RCD –Sidi Aïch, Béjaïa), Rafik Oubraham (membre de la section RCD –Sidi Aïch, Béjaïa), Habib Ahfir (militant du RCD –Sidi Aïch, Béjaïa), Dr Aïssa Nasri (secrétaire de la section RCD –Sidi Aïch, Béjaïa), Abdenour Abahour dit Chafik (élu APC Sidi Aïch –Béjaïa), Kamel Aïdli (élu APC Sidi Aïch –Béjaïa), Samir Moussaoui (militant du RCD Sidi Aïch –Béjaïa), Slimane Amari (Alger), Ali Dahmane (retraité Sonacome –Alger), Rabah Hemissi (carde à la retraite –Guelma), Noureddine Bouledja (Tizi Ouzou), Lemhalhal Babouri (poète –Sétif), Hamza Sabri (Oran), Djamel mechri (les Issers –Boumerdes), Reda Sedairia (Tebessa), Yahia Saidi (fils de chahid/ancien membre fondateur RND/membre du conseil national el fadj el djadid –Béjaïa), Abdelkader Kessour (retraité SNTF - Bordj Bouarreridj), Hakim Ainouche (médecin - M'chedallah, Bouira), Abdelkrim Melizi (enseignant langue arabe –Sétif), Adel Amireche (vendeur de journaux –Constantine), Hassen Berrichi (citoyen –Boumerdes), Yacine Lakbal (Béjaïa), Amel Mekdoud (traductrice), Ayachi Abdelhamid (architecte -Constantine), Moumouh Mzyaeb (Alger), Mohamed Djouadi (étudiant en gestion), M. Ouarab (Bejaia), Sofiane Ait Bachir (avocat -Tizi Ouzou), Brahim Daoud (prof de lycée), Bouadila Walid, Sayeb Samah (étudiante –Batna), Amarouche Lakhdar Amirouche (directeur centre de tourisme –Batna), Saidi Yanis (commerçant -Tizi Ouzou), Habbi Youcef (consultant juridique en retraite- Tzi Ouzou), Messaoudene Salem (retraite -Tizi Ouzou), Adel Arab (commerçant –Sétif), Youcef Habet (médecin –Paris), Zaidi Ali (prof universitaire –Bejaia), Ilies Boukermouche (commerçant –Sétif), Hamid Maalem, Elaib Abdelkader (prof/retraite –Sétif), Larbi Zaroual, Rachid Merzouk (cadre, société privée), Mourad Salhi (prof –Belgique), Hamid Ben Kaci (Tizi Ouzou), Hassen Omar (prof), Chachoua Boukhalfa (syndicaliste/parti Talai el-houriyate –Bejaia), Chibane Faiçal Mohamed Tayeb (retraite –Alger), Chibane Faiçal (ingénieur et entrepreneur –Alger), Hammouche Sadek (retraite de l’Education), Kaci Bouguerra, Faouzi Chaalal, Rachid Zouaïmia (professeur- Bejaia), Hasnaoui Mohamed, Yahia Arkat (journaliste), Mokhtar Yemmi, Aziz Racim, Achouri Missah (prof –El-oued), Yahi Khelifa (ingénieur –France), Azzag Sebti (retraite), A. Alioui (expert international /commissaire aux comptes), Arab Hadibi (employé dans une banque publique), Lahcene Baraka (Avocat à la Cours suprême –M’sila), Mohamed Adoune (Alger), Saïd Belkacem (Retraité – Alger), Abdelaziz Ailem (Commerçant – Constantine), Cherif Benchehida (Mostaganem), Mustapha Bourmouche (retraité de Sonatrach – Alger), Ramdan Boulous (Retraité –Béjaïa), Sid Ahmed Hamdaoui (Transporteur – Blida), Mohamed Salah Bousaha dit Ahmed (Fonctionnaire à la Direction des Forêts – Sedrata Souk Ahras), Mohammed Gaïd (Retraité – Alger), Amar Gaïd (Retaité – Alger), Amar Belkhiri (Retraité – Ouledrechache, Khenchla), Mounir Mihoubi (Sétif), Abdelhamid Gherbi (Mascara), Mohamed Leslou (Agent Administratif Principal à la retraite – Alger), Messaoud Kebab (Chauffeur de taxi –Alger), Brahim Djebouri (Retraité - Tipaza), Mourad Bouterdjine (Bourkika – Tipaza), Meziane Chebli (Responsable AE – Boghni, Tizi Ouzou), Ahmed Harbi (Boghni,Tizi Ouzou), Amar Haddadi (Entrepreneur/ Démocrate –Alger), Boualem Amiar (Tadmait –Tizi Ouzou), Noureddine Abdeli (Guelma), Aomar Chaoui (Retraité –Alger), Amel Bouzekri (Boukhanefis –Sidi Bel Abbès), Abdelhak Bendouda (ex-DRH à Numidia News –Tizi Ouzou), Fouad Moudjedj (Prof de Formation Professionnelle – Batna), Nasreddine Souissi (Ministère de léducation –Alger), Khalil Chettouh (Étudiant –Tébessa), Mohamed Laïd Amghar (Retraité –Tizi Ouzou), Habib Nedam (Médecin –Telagh, Sidi Bel Abbès), Noureddine Rahmoun (Enseignant à la retraite – Tadjenanet, Mila), Madjid Houali (Biologiste –Tizi Ouzou), Hocine Khelidji (Fonctionnaire universitaire – Guelma), Abdelghani Ben Yahia (Enseignant –Béjaïa), Hocine Aberkane (Journaliste Ouest Info – Oran), Saïd Metalas (ex-Fonctionnaire à la radio –Alger), Noureddine Ouadah (Fonctionnaire – Relizane), Abdelhamid Ghabouli (Directeur CEM à la retraite/fils de Chahid – Bordj Bou Arréridj), Kamel Cherif (Boulanger – Alger), Hakima Ferrahi (Fonctionnaire étatique –Boumerdès), Miloud Hambli (Fonctionnaire à la Direction de la Jeunesse et des Sports – Guelma), Abdenacer Bouaziz (Ingénieur Forestier à la retraite – Oued Zenati, Guelma), Mohamed Ameziane Abadja (Tizi Ouzou), Yazid Dahoumane (Azazga, Tizi Ouzou), Mokhtar Hamou (Agent polyvalent –Alger), Righi Zitouni (Directeur Régional dans une Banque à la Retraite - fils de Chahid –Bordj Bou Arréridj), Chabane Boumertit (Retraité – Alger), Hocine Zelmat (Tizi Ouzou), Djafaar Goucem (Tizi Ouzou), Hamid Mellah (Tizi Ouzou), Abdelaziz Challal (Fonctionnaire –Alger), Kamel Mansour (Chauffeur – Alger), Hamza Oukil (Fonctionnaire – Thenia, Boumerdès), Afif Bouatou (Sidi Ali, Mostaganem), Zoulikha Bouatou (Sidi Ali –Mostaganem), Mohamed Smail Membre du Conseil National de la Ligue Nationale pour la Défense des Droit de L’Homme – Relizane), Mohamed Hamadouche (Carde supérieur à la Cnep/Banque – Alger), Rania Amar Youcef (Citoyenne –Alger), Anissa Bouyahi (Citoyenne –Alger), Smail Chihab (Enseignant – Oued Rhiou, Relizane), Abderahmane Hadibi (Entrepreneur – Alger), Abdellah Outanzirt (Ighrem – Akbou, Béjaïa), Abderahmane Siagh (Militant du FSS - Chauffeur De Taxi - Alger), Elkhoudja Khadidja (Inspecteur de l’Enseignement Primaire – Tadjenanet, Mila), Kamel Ould Amar (Mila), Hamid Hamami (Militant Démocrate – Béjaïa), Mustapha Bentamra (Tissemsilt), Mohamed Sahli (Conférencier à l’École d'Études Supérieure – Constantine), Rachid Saâdouni (Fonctionnaire à Naftal – Bouira), Chabane Aït Arab (Aït Toudert), Abdellah Akkache (Aït Toudert), Mohamed Abbi (Aït Toudert), Hamenni Mohand Ouidir (Juriste à la retraite – Alger), Ikhedalen Yacine (Alger), Toufik Dmani (Tizi Ouzou), Mechri Benfichouh (Mostaganem), Mouloud Naït, Brahim Dahmani (Boumerdès), Belkacem Mamou (Photographe -Tizi Ouzou), Sofiane Maïzi, Halimi Yacine (Cadre – Tébessa), Mohand Oussaïd Khlifa (Employé - Souk Ahras), Drifoul Okba (Chef Service Comptabilité -Souk Ahras), M’hamedi Mourad (Batna), M’hamedi Nacer (Employé –Batna), M’hamedi Karim (Agent de sécurité – Batna), Zaïr Azeddine (Psy – Batna), Zaïr Elyamine (T.S. en électronique – Batna), Slimani Réda (Agent Technique – Batna), M’henna Lezhar (Agent technique –Batna), Hamid Aazeb (Charge de la Gestion), Mehdi Oueld Rouis (Dessinateur), Rassemblement des Algériens en France, Azoug Elyazid (Béjaïa), Aït Hamid (Retraité - Tizi Ouzou), Sedki Boualem (ex-Diplomate - Tizi Ouzou), Abdelaziz Tamim, Nasri Omar (Béjaïa), Hamoudi Arezki, Kamel Zirem (Journaliste), Bir Sofiane (Prof de lycée – Béjaïa), Morsli Djamel Eddine Benabdellah (Prof – Chlef), Bit Farouk (Avocat- Béjaïa), Mohamed Sghir Meziane (Cadre de finance et de Comptabilité – Alger), Kaci Saïd (Moujahid retraité – Tizi Ouzou), Djamel Bouchama (Tizi Ouzou), Omar Bentoubal (Tizi Ouzou).

Lire la suite...