Accueil / Une / Ce qu’il faut savoir sur les Bafana Bafana
Les Olympiques algériens ont rendez-vous aujourd’hui avec l’histoire en disputant la demi-finale du Championnat d’Afrique

Ce qu’il faut savoir sur les Bafana Bafana

Les Olympiques algériens ont rendez-vous aujourd’hui avec l’histoire en disputant la demi-finale du Championnat d’Afrique des nations des U23 face à l’Afrique du Sud. Après un parcours fort remarquable lors des matches de poules avec, à la clé, la première place de leur groupe composé du Nigeria, du Mali et de l’Égypte, les partenaires de Zinedine Ferhat s’apprêtent à livrer un match capital avec comme enjeu une place qualificative aux Jeux olympiques de Rio. Bien qu’il reste encore une seconde chance en cas d’échec, les jeunots algériens ne comptent pas pour autant se laisser faire en tentant de faire d’une pierre deux coups, c'est-à-dire aller en finale et chiper le fameux sésame pour Rio.
Une mission qui ne s’annonce pas du tout facile pour les Keniche et consorts qui se doivent de sortir le grand jeu devant une équipe des Bafana Bafana qui a réussi un bon parcours lors des matches de poules. Logés dans le groupe A avec le Sénégal, la Tunisie et la Zambie, les Sud-Africains ont réalisé un parcours plus ou moins positif. En dépit d’une défaite devant le pays hôtes, les prochains adversaires des Verts ont, toutefois, réussi à engranger deux victoires face à la Zambie, puis contre la Zambie.
Deux succès qui leur ont permis de se classer à la deuxième place derrière les Lions de la Téranga et de se qualifier pour les demi-finales pour affronter leurs homologues algériens.
Au cours de leur parcours dans la phase des groupes, les Amaglug-glug, comme on aime les surnommer aux pays du célèbre défunt Nelson Mandela, ont inscrit cinq buts dont trois face à la Zambie (3-1). C’est le même nombre de buts encaissés par la défense sud-africaine, soit avec une moyenne de presque deux buts reçus à chacune de leur sortie. Par ailleurs, outre son avant-garde qui reste l’une des meilleures de cette Chan, l’effectif des Bafana Bafana est composée de quelques bons éléments qui se sont distingués durant cette compétition.

Attention à Menzi Masuku et à Gift Motupa !
C’est le cas de le dire sur l’attaquant d’Orlando Pirates Menzi Masuku, auteur du but de la victoire face à la Tunisie, qui a permis à son équipe d’arracher la qualification au dernier carré. Doté d’un bon gabarit, il constitue l’un des éléments-clés du onze d’AFS. L’autre joueur que nos capés doivent surveiller de près n’est autre que le meneur de jeu, Gift Motupa, qui a signé un doublé face à la Zambie.
C’est l’une des révélations de cette compétition et dont on dit qu’il est suivi par de nombreux clubs en Europe. D’ailleurs, à ce titre, le sélectionneur national Pierre-André Shürmann a averti ses joueurs sur le danger de cet élément qui peut, à lui seul, faire basculer un match. Interrogé en outre sur la rencontre face à la sélection algérienne, le coach national sud-africain Owen da Gama a affirmé qu’il se méfie beaucoup des Algériens. “On est au Sénégal pour arracher la qualification aux JO de Rio. Nous avons déjà fait un bon chemin. Il nous reste une marche avant d’y arriver. Une étape qui sera difficile à passer pour nous devant une équipe algérienne difficile à manœuvrer. C’est une équipe qui pratique un football technique. Elle a également une bonne défense qui a fait ses preuves lors des matches du groupe. C’est une équipe qui a également beaucoup de points en commun avec la Tunisie que nous avons réussi à battre difficilement. Cela dit, nous allons jouer à fond nos chances, même si je dois reconnaître qu’on doit rester vigilant”, a-t-il déclaré à la presse de son pays.

F.R.

l’article complet

Votre Publicité ici

À propos philhadj

Laisser une réponse

Une

Ce qu’il faut savoir sur les Bafana Bafana

Par philhadj Temps de lecture: 3 min
0