Accueil / actualite / Création à Paris d’un club d’affaires franco-algérien
Il vise à promouvoir les partenariats entre les PME des deux pays et la réciprocité en matière d’opportunités d’affaires.

Création à Paris d’un club d’affaires franco-algérien

Il vise à promouvoir les partenariats entre les PME des deux pays et la réciprocité en matière d’opportunités d’affaires.

Un forum d’hommes d’affaires algériens et français a vu le jour avant-hier au cours d’une rencontre tenue à Paris et à laquelle ont pris part un certain nombre de chefs d’entreprise et de responsables d’institution des deux pays, dont Jean-Louis Levet, haut responsable à la coopération industrielle et technologique franco-algérienne, Jean Louis Guigou, président de l’Institut de prospective du monde méditerranéen et Mustapha Nia, P-DG d’Investex-Tex.
Il s’agit du club Agora des dirigeants France-Algérie qui est un pendant du club Agora, une organisation de patrons français qui regroupe 150 sociétés. “Nous avons décidé de passer à l’international et l’Algérie est le premier pays sollicité pour rejoindre le club”, explique Karim Zeribi, président du Club Agora et directeur d’Arcades Conseil, un cabinet de consulting et de communication.
Faisant valoir les atouts de cette nouvelle initiative, il affirme que son objectif vise à favoriser un partenariat économique bilatéral effectif avec comme slogan “une ambition économique partagée entre les deux rives de la Méditerranée”. “Ce club défend une réciprocité totale en matière d’opportunités d’affaires”, souligne M. Zeribi en assurant que le rôle du club consiste aussi à accompagner les entreprises algériennes qui désirent investir le marché français. Le club a également pour vocation de promouvoir les PME des deux pays et de favoriser entre elles des partenariats. En parlant des entreprises françaises, le président d’Agora estime que l’Algérie représente une niche d’investissements importants avec tous les atouts dont elle dispose en matière de main-d’œuvre et de compétences.
Il pense, par ailleurs, qu’elle a tout à gagner à travers la mise en œuvre de projets de partenariats qui devront favoriser la mutation de son économie. À la question de savoir si ce nouveau club ne constitue pas une copie des initiatives du même genre déjà existantes, M. Zeribi affirme que le Club Agora est complémentaire et vise à mutualiser les entrepreneurs des deux pays à travers des rencontres périodiques.
La prochaine se tiendra le 9 mars prochain à l’hôtel El-Aurassi, à Alger.

S. L.-K.

Article complet

Votre Publicité ici

À propos philhadj

Laisser une réponse

Création à Paris d’un club d’affaires franco-algérien

Par philhadj Temps de lecture: 2 min
0