Accueil / Une / Darfour : 80 000 déplacés de Jebel Marra
L'ONU peut confirmer que 80 000 civils ont été déplacés par les combats qui opposent depuis la mi-janvier armée et rebelles dans Jebel Marra au Darfour, dans l'ouest du Soudan, a indiqué mardi un haut responsable des Nations unies. L'organisation a aussi reçu des informations sur 127 000 déplacés supplémentaires, qui n'ont pas pu être confirmées faute d'accès humanitaire, notamment à la région centrale du Darfour, a ajouté le patron des opérations de maintien de la paix de l'ONU, Hervé Ladsous. Il s'adressait au Conseil de sécurité lors d'une session consacrée à la situation au Darfour. En tout, 1,6 million de civils continuent de résider dans quelque 60 camps de déplacés dans la région. Jebel Marra se situe à cheval sur trois États du Darfour, nord, central et sud. M. Ladsous a fait état d'informations sur la poursuite des combats entre l'armée de libération du Soudan (ALS) de Abdel Wahid Nour et les forces gouvernementales, notant toutefois que la mission conjointe ONU-Union africaine au Darfour (Minuad) n'était pas en mesure de les confirmer faute d'accès. R. I./Agences

Darfour : 80 000 déplacés de Jebel Marra

L'ONU peut confirmer que 80 000 civils ont été déplacés par les combats qui opposent depuis la mi-janvier armée et rebelles dans Jebel Marra au Darfour, dans l'ouest du Soudan, a indiqué mardi un haut responsable des Nations unies. L'organisation a aussi reçu des informations sur 127 000 déplacés supplémentaires, qui n'ont pas pu être confirmées faute d'accès humanitaire, notamment à la région centrale du Darfour, a ajouté le patron des opérations de maintien de la paix de l'ONU, Hervé Ladsous. Il s'adressait au Conseil de sécurité lors d'une session consacrée à la situation au Darfour. En tout, 1,6 million de civils continuent de résider dans quelque 60 camps de déplacés dans la région. Jebel Marra se situe à cheval sur trois États du Darfour, nord, central et sud. M. Ladsous a fait état d'informations sur la poursuite des combats entre l'armée de libération du Soudan (ALS) de Abdel Wahid Nour et les forces gouvernementales, notant toutefois que la mission conjointe ONU-Union africaine au Darfour (Minuad) n'était pas en mesure de les confirmer faute d'accès.

R. I./Agences

l’article complet

Votre Publicité ici

À propos philhadj

Laisser une réponse

Une

Darfour : 80 000 déplacés de Jebel Marra

Par philhadj Temps de lecture: 1 min
0