Accueil / actualite / Des experts de l’UE à Skikda
Des experts de l’Union européenne qui travaillent dans le cadre du programme Diveco II sont à pied d’œuvre au niveau des ports de Skikda pour diagnostiquer les potentialités halieutiques dans le cadre de la diversification des investissements hors hydrocarbures. Ce programme d’appui à la diversification de l’économie nationale dans le secteur de la pêche a pris en considération trois zones pilotes au niveau des wilayas de Sétif, Aïn Témouchent et Skikda. Les experts de l’Union européenne dépêchés au niveau des ports de Collo, La Marsa et Stora, à savoir deux Espagnols, un Français et un Italien, accompagnés par une délégation du ministère de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche, effectuent des visites de terrain pour la prospection des lieux et organisent aussi des rencontres avec les professionnels de la pêche “avec une attention particulière qui est portée sur des actions visant la promotion durable de la pêche et l’aquaculture et aussi l’organisation de la profession”, a indiqué à Liberté Mustapha Reghis, le directeur national du programme. Notre interlocuteur ajoutera que l’objectif global est le développement durable du secteur de la pêche, sa gestion inclusive et rationnelle et l’accompagnement des partenaires publics et privés. Ce programme d’appui technique et financier à l’économie nationale assuré par des unités d’experts pluridisciplinaires, avec un expert permanent pour chaque thématique, entend aussi apporter les mécanismes nécessaires non seulement pour la préservation de l’emploi, mais aussi pour la création d’autres postes de travail dans le secteur de la pêche. La durée de cette expertise et de cet accompagnement de l’effort de l’Algérie pour l’amélioration des performances dans la pêche et l’aquaculture s’étalera sur 27 mois. La première halte des experts dans cette wilaya, en fin de semaine écoulée, était le port de Collo, la halle à marée, le chantier privé “Douadi” de construction navale, le projet du centre de sécurité maritime, l’ITPA et la plage d’échouage de Ben Zouit. Une rencontre avec les professionnels et le personnel de l’administration de la pêche a également été organisée à l’occasion. BOUKARINE A.

Des experts de l’UE à Skikda

Des experts de l’Union européenne qui travaillent dans le cadre du programme Diveco II sont à pied d’œuvre au niveau des ports de Skikda pour diagnostiquer les potentialités halieutiques dans le cadre de la diversification des investissements hors hydrocarbures.
Ce programme d’appui à la diversification de l’économie nationale dans le secteur de la pêche a pris en considération trois zones pilotes au niveau des wilayas de Sétif, Aïn Témouchent et Skikda. Les experts de l’Union européenne dépêchés au niveau des ports de Collo, La Marsa et Stora, à savoir deux Espagnols, un Français et un Italien, accompagnés par une délégation du ministère de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche, effectuent des visites de terrain pour la prospection des lieux et organisent aussi des rencontres avec les professionnels de la pêche “avec une attention particulière qui est portée sur des actions visant la promotion durable de la pêche et l’aquaculture et aussi l’organisation de la profession”, a indiqué à Liberté Mustapha Reghis, le directeur national du programme. Notre interlocuteur ajoutera que l’objectif global est le développement durable du secteur de la pêche, sa gestion inclusive et rationnelle et l’accompagnement des partenaires publics et privés. Ce programme d’appui technique et financier à l’économie nationale assuré par des unités d’experts pluridisciplinaires, avec un expert permanent pour chaque thématique, entend aussi apporter les mécanismes nécessaires non seulement pour la préservation de l’emploi, mais aussi pour la création d’autres postes de travail dans le secteur de la pêche. La durée de cette expertise et de cet accompagnement de l’effort de l’Algérie pour l’amélioration des performances dans la pêche et l’aquaculture s’étalera sur 27 mois. La première halte des experts dans cette wilaya, en fin de semaine écoulée, était le port de Collo, la halle à marée, le chantier privé “Douadi” de construction navale, le projet du centre de sécurité maritime, l’ITPA et la plage d’échouage de Ben Zouit. Une rencontre avec les professionnels et le personnel de l’administration de la pêche a également été organisée à l’occasion.

BOUKARINE A.

Article complet

Votre Publicité ici

À propos philhadj

Laisser une réponse

Des experts de l’UE à Skikda

Par philhadj Temps de lecture: 2 min
0