Accueil / Une / Entrave à un projet d’utilité publique
La direction Distribution de Sonelgaz de Gué de Constantine a procédé à l’inscription de deux postes neufs dans son programme de développement au titre de l’actuel exercice. L’extension urbaine et tous azimuts de la bourgade de Baba Ali, dont les hameaux s’étendent des anciens vergers de Saoula jusqu’à Birtouta, est en proie à une chute de tension qui a tendance à durer depuis plus de deux années, en raison de la forte demande exercée sur le réseau dit basse tension BT, a-t-on su de nos lecteurs de ce village, qui déplorent ces incidents ô combien préjudiciables pour les équipements électroménagers et domestiques. Alors, et pour satisfaire à une demande sans cesse croissante, particulièrement après l’extension des douars, dont le lieudit El Kahla où il y a eu le rajout de 1229 logements pour les sans-logis venus, on s’en souvient, des quartiers du Grand Alger, la direction de Distribution de Sonelgaz de Gué de Constantine, a procédé à l’inscription de deux postes neufs dans son programme de développement au titre de l’actuel exercice. Seulement et à la lecture de la doléance de ces citoyens, le projet s’était heurté à la rareté du foncier. Mais qu’à cela ne tienne, l’opérateur Sonelgaz a acquis au prix de moult difficultés, les assiettes de terrain devant recevoir l’implantation de ces projets. Premier des deux, le poste qui devait d’être réalisé au lieudit les Zouines, sis à l'entrée de Baba Ali, conformément à la consultation du lundi 1er février 2016. S’agissant du second poste, celui-ci est prévu au douar Baba Ali, si on s’en tient aux minutes du procès-verbal de l’ouverture des plis opérée le lundi 25 janvier 2016. Autre dotation et pas des moindres, la direction de développement de l’opération qui doit de la lumière, envisage d’inclure l’apport d’une cabine mobile forte d’une capacité de 60/30 KV au titre de son programme 2015 pour Baba Ali (route de Blida). Du reste, cet équipement “doit assurer une stabilité électrique supplémentaire pour Baba Ali et les cités environnantes”. Certes la conduite du projet n’était pas du tout aisée, puisqu’au déficit du foncier, est venu s’ajouter un aléa de taille : “Un citoyen s’oppose contre toute attente, à la pose de la cabine mobile sur son terrain, faisant ainsi l’impasse sur un projet d’utilité publique à même d’atténuer les difficultés d’une population qui continue d’endurer les souffrances liées à d’intempestives coupures de courant. Bien que les pouvoirs publics soient informés, l’autorité laisse faire, alors qu’il est attendu que la force publique agisse et le plus vite serait le mieux, pour le bien de la collectivité”. Pour une fois qu’un projet reçoit l’aval d’une population, le mieux qu’il y a à faire est de sensibiliser ce citoyen quant au bien-fondé d’un projet qui apportera la lumière dans les chaumières. Et rien que pour ça, les autorités se doivent d’agir dans la promptitude pour amener ce citoyen à faire preuve de sagesse, car il y va du confort du voisinage. Louhal N.

Entrave à un projet d’utilité publique

La direction Distribution de Sonelgaz de Gué de Constantine a procédé à l’inscription de deux postes neufs dans son programme de développement au titre de l’actuel exercice.

L’extension urbaine et tous azimuts de la bourgade de Baba Ali, dont les hameaux s’étendent des anciens vergers de Saoula jusqu’à Birtouta, est en proie à une chute de tension qui a tendance à durer depuis plus de deux années, en raison de la forte demande exercée sur le réseau dit basse tension BT, a-t-on su de nos lecteurs de ce village, qui déplorent ces incidents ô combien préjudiciables pour les équipements électroménagers et domestiques. Alors, et pour satisfaire à une demande sans cesse croissante, particulièrement après l’extension des douars, dont le lieudit El Kahla où il y a eu le rajout de 1229 logements pour les sans-logis venus, on s’en souvient, des quartiers du Grand Alger, la direction de Distribution de Sonelgaz de Gué de Constantine, a procédé à l’inscription de deux postes neufs dans son programme de développement au titre de l’actuel exercice. Seulement et à la lecture de la doléance de ces citoyens, le projet s’était heurté à la rareté du foncier. Mais qu’à cela ne tienne, l’opérateur Sonelgaz a acquis au prix de moult difficultés, les assiettes de terrain devant recevoir l’implantation de ces projets. Premier des deux, le poste qui devait d’être réalisé au lieudit les Zouines, sis à l'entrée de Baba Ali, conformément à la consultation du lundi 1er février 2016. S’agissant du second poste, celui-ci est prévu au douar Baba Ali, si on s’en tient aux minutes du procès-verbal de l’ouverture des plis opérée le lundi 25 janvier 2016. Autre dotation et pas des moindres, la direction de développement de l’opération qui doit de la lumière, envisage d’inclure l’apport d’une cabine mobile forte d’une capacité de 60/30 KV au titre de son programme 2015 pour Baba Ali (route de Blida). Du reste, cet équipement “doit assurer une stabilité électrique supplémentaire pour Baba Ali et les cités environnantes”. Certes la conduite du projet n’était pas du tout aisée, puisqu’au déficit du foncier, est venu s’ajouter un aléa de taille : “Un citoyen s’oppose contre toute attente, à la pose de la cabine mobile sur son terrain, faisant ainsi l’impasse sur un projet d’utilité publique à même d’atténuer les difficultés d’une population qui continue d’endurer les souffrances liées à d’intempestives coupures de courant. Bien que les pouvoirs publics soient informés, l’autorité laisse faire, alors qu’il est attendu que la force publique agisse et le plus vite serait le mieux, pour le bien de la collectivité”. Pour une fois qu’un projet reçoit l’aval d’une population, le mieux qu’il y a à faire est de sensibiliser ce citoyen quant au bien-fondé d’un projet qui apportera la lumière dans les chaumières. Et rien que pour ça, les autorités se doivent d’agir dans la promptitude pour amener ce citoyen à faire preuve de sagesse, car il y va du confort du voisinage.

Louhal N.

l’article complet

Votre Publicité ici

À propos philhadj

Laisser une réponse

Une

Entrave à un projet d’utilité publique

Par philhadj Temps de lecture: 2 min
0