Accueil / Une / Gourcuff veut bloquer Bensebaïni
Ramy Bensebaïni, qui vient de s'engager avec le Stade de Rennes pour quatre ans, n'a pas encore obtenu le feu vert de son entraîneur Christian Gourcuff pour participer avec la sélection algérienne aux Jeux olympiques de 2016 à Rio de Janeiro, a appris l'APS, hier, auprès de Kheireddine Zetchi, le président du Paradou AC, le désormais ex-club du joueur. “Nous avons abordé le sujet de la participation de Bensebaïni aux JO lors des négociations avec Rennes (Ligue 1, France) avant la signature du contrat du joueur, mais aucun engagement ne nous a été fait à ce propos”, a expliqué Zetchi. Bensebaïni vient de clôturer un stage de préparation en vue des Olympiades avec la sélection algérienne effectué sur les hauteurs de Tikjda (100 km d'Alger). L'entraîneur national, le Suisse Pierre-André Schürmann, mise énormément sur ce défenseur central de 21 ans en prévision du rendez-vous brésilien. Les nouveaux règlements de la Fédération internationale de football (Fifa) obligent les sélections nationales qualifiées aux JO à avoir au préalable l'autorisation des clubs pour engager leurs joueurs dans cette compétition. Jusque-là, la Fédération algérienne de football (FAF) a eu l'accord officiel d'Al-Sadd (Qatar) et du Sporting Gijon (Espagne) pour libérer leurs joueurs respectifs, Baghdad Bounedjah et Rachid Aït Athmane, au profit des Verts lors du tournoi olympique en août prochain. Avec le départ vers Rennes de Bensebaïni, qui a joué la saison passée à Montpellier (Ligue 1, France) à titre de prêt, la FAF sera dans l'obligation de négocier avec ce club la libération du joueur en vue des JO. Gourcuff, le nouvel entraîneur des Bretons, n'est autre que l'ex-sélectionneur de l'équipe nationale algérienne qu'il a quittée en avril dernier. Il est utile de rappeler que l'international algérien Ramy Bensebaïni s'est engagé pour quatre ans avec Rennes, pensionnaire de la Ligue 1 française. Bensebaïni avait évolué la saison passée à titre de prêt à Montpellier, mais cette formation de l'élite française n'a pas levé l'option d'achat à l'issue de l'expiration de son contrat le 15 mai dernier. Le défenseur central de 21 ans avait fait 22 apparitions avec Montpellier en championnat de Ligue 1 pour 2 buts marqués. Lors de l'exercice 2014-2015, il avait également joué à titre de prêt pour le club belge de Lierse. À Rennes, il retrouvera son ex-entraîneur en sélection algérienne, Christian Gourcuff, qui a résilié son contrat avec la Fédération algérienne de football (FAF) en avril passé.

Gourcuff veut bloquer Bensebaïni

Ramy Bensebaïni, qui vient de s'engager avec le Stade de Rennes pour quatre ans, n'a pas encore obtenu le feu vert de son entraîneur Christian Gourcuff pour participer avec la sélection algérienne aux Jeux olympiques de 2016 à Rio de Janeiro, a appris l'APS, hier, auprès de Kheireddine Zetchi, le président du Paradou AC, le désormais ex-club du joueur. “Nous avons abordé le sujet de la participation de Bensebaïni aux JO lors des négociations avec Rennes (Ligue 1, France) avant la signature du contrat du joueur, mais aucun engagement ne nous a été fait à ce propos”, a expliqué Zetchi. Bensebaïni vient de clôturer un stage de préparation en vue des Olympiades avec la sélection algérienne effectué sur les hauteurs de Tikjda (100 km d'Alger). L'entraîneur national, le Suisse Pierre-André Schürmann, mise énormément sur ce défenseur central de 21 ans en prévision du rendez-vous brésilien. Les nouveaux règlements de la Fédération internationale de football (Fifa) obligent les sélections nationales qualifiées aux JO à avoir au préalable l'autorisation des clubs pour engager leurs joueurs dans cette compétition. Jusque-là, la Fédération algérienne de football (FAF) a eu l'accord officiel d'Al-Sadd (Qatar) et du Sporting Gijon (Espagne) pour libérer leurs joueurs respectifs, Baghdad Bounedjah et Rachid Aït Athmane, au profit des Verts lors du tournoi olympique en août prochain.
Avec le départ vers Rennes de Bensebaïni, qui a joué la saison passée à Montpellier (Ligue 1, France) à titre de prêt, la FAF sera dans l'obligation de négocier avec ce club la libération du joueur en vue des JO. Gourcuff, le nouvel entraîneur des Bretons, n'est autre que l'ex-sélectionneur de l'équipe nationale algérienne qu'il a quittée en avril dernier. Il est utile de rappeler que l'international algérien Ramy Bensebaïni s'est engagé pour quatre ans avec Rennes, pensionnaire de la Ligue 1 française. Bensebaïni avait évolué la saison passée à titre de prêt à Montpellier, mais cette formation de l'élite française n'a pas levé l'option d'achat à l'issue de l'expiration de son contrat le 15 mai dernier.
Le défenseur central de 21 ans avait fait 22 apparitions avec Montpellier en championnat de Ligue 1 pour 2 buts marqués. Lors de l'exercice 2014-2015, il avait également joué à titre de prêt pour le club belge de Lierse. À Rennes, il retrouvera son ex-entraîneur en sélection algérienne, Christian Gourcuff, qui a résilié son contrat avec la Fédération algérienne de football (FAF) en avril passé.

l’article complet

Votre Publicité ici

À propos philhadj

Laisser une réponse

Une

Gourcuff veut bloquer Bensebaïni

Par philhadj Temps de lecture: 2 min
0