Accueil / Une / Hamar : “Le cas Djabou sera réglé aujourd’hui, pour Harrouche il faut encore attendre”
Le différend qui oppose Abdelmoumen Djabou à son club tunisien, le Club Africain, connaîtra son épilogue aujourd’hui ou au plus tard demain, c’est ce que nous a révélé le président Hacen Hamar

Hamar : “Le cas Djabou sera réglé aujourd’hui, pour Harrouche il faut encore attendre”

Le différend qui oppose Abdelmoumen Djabou à son club tunisien, le Club Africain, connaîtra son épilogue aujourd’hui ou au plus tard demain, c’est ce que nous a révélé le président Hacen Hamar dans une déclaration à Liberté, affirmant qu’il se rendra aujourd’hui à Tunis en compagnie de Djabou pour tenter de trouver une issue favorable. “Si tout va bien, le cas de Djabou sera en principe réglé aujourd’hui ou jeudi, j’ai discuté au début de cette semaine avec Slim Riahi, président du Club Africain, nous avons convenu de nous rencontrer ce mercredi pour justement aborder la situation du joueur et tenter de trouver une solution qui arrange toutes les parties. Djabou a émis le vœu de retourner à l’Entente de Sétif, c’est mon devoir de l’aider à sortir de ce blocage qui l’a trop affecté moralement. Il ne cherche rien d’autre qu’à jouer au football dans le club qui l’a formé. Je ne veux pas envenimer les relations entre les deux clubs. Nous avons toujours eu de très bons rapports, je souhaite seulement que cette fois-ci soit la dernière, Djabou va remettre les chèques qu’il a en sa possession au président du Club Africain et en contrepartie, il récupérera sa lettre de sortie qui lui permettra de jouer chez nous. Il veut se rapprocher de sa famille et de son environnement naturel, qui est à Sétif. Nous voulons l’aider à exaucer son vœu”, confie à Liberté le boss sétifien. L’auteur de l’unique réalisation face à l’Allemagne en 8es de finale du dernier Mondial brésilien, doit encaisser plus de 5 milliards de centimes du Club Africain, il a en sa possession des chèques de garantie qu’il va justement remettre à Slim Riahi pour récupérer sa lettre de libération. Il est toujours sous contrat jusqu’en 2017, et tout plaide pour son retour à l’ESS, surtout que lors de la présentation de l’équipe pour la LDC à laquelle le Club Africain est qualifié, Djabou ne figure pas, en outre, le club a engagé plus de 4 étrangers dans son effectif, il lui est donc impossible de retenir l’ex-international algérien.
Concernant le cas Hocine Harrouche, le président de l’ESS, s’explique : “Je ne veux pas trop m’étaler sur le sujet. J’ai déjà expliqué récemment que ce joueur a émis le vœu de porter les couleurs de l’Entente, je ne sais pas pourquoi, on tente de le saborder, pourtant la CRL a été claire sur son cas, elle lui a clairement signifié qu’au cas où son club ne le régulariserait pas, il serait libre de facto. À ce que je sache, il n’a pas encore été régularisé d’après les échos qui me sont parvenus d’Alger.” Nous croyons savoir, justement à ce propos, que, récemment, Hocine Harrouche et son président Djamel Amani avaient conjointement signé dans le bureau de la Commission de résolution des litiges (CRL) de la FAF, un compromis selon lequel, le joueur peut quitter le RCA sans avoir au préalable besoin d’une lettre de libération, si Amani ne lui régularise pas les 5 mois de salaire qui représentent un montant de
1,2 milliard de centimes. La CRL a même fixé un délai au patron du RCA, lundi comme révélé par Liberté. Amani avait remis des chèques certifiés aux sept joueurs parmi eux Harrouche, sauf que ces chèques sont de l’ordre d’un mois de salaire, ce qui explique le refus de la plupart des joueurs de les encaisser. Hier ils sont de nouveau revenus au siège de la FAF pour voir le président de la CRL afin qu’il les rassure. Selon des échos parvenus de cette commission, cette dernière a accordé un délai d’un jour à Amani, qui expire aujourd’hui. S’il n’arrive pas à régulariser la totalité de la somme due aux joueurs, la CRL se verra dans l’obligation de trancher. Harrouche sera dans ce cas libre de tout engagement. Notons que Bendaoud Ahmed qui a longtemps présidé la CRL est parti à la retraite depuis un mois.

RACHID ABBAD

l’article complet

Votre Publicité ici

À propos philhadj

Laisser une réponse

Une

Hamar : “Le cas Djabou sera réglé aujourd’hui, pour Harrouche il faut encore attendre”

Par philhadj Temps de lecture: 3 min
0