Accueil / Une / Hommage au cheikh Larbi Bensari
Le grand orchestre de la musique andalouse de la ville de Tlemcen donnera, vendredi prochain à la maison de la culture Abdelkader-Alloula, un concert de musique pour commémorer le 51e anniversaire de la mort du chantre Larbi Bensari(...)

Hommage au cheikh Larbi Bensari

Le grand orchestre de la musique andalouse de la ville de Tlemcen donnera, vendredi prochain à la maison de la culture Abdelkader-Alloula, un concert de musique pour commémorer le 51e anniversaire de la mort du chantre Larbi Bensari, a-t-on appris dimanche auprès de cet établissement culturel. Cet orchestre, composé de plus d’une centaine de musiciens de différentes associations musicales activant à Tlemcen telles que “Kortobia”, “Ahbab cheikh Larbi Bensari”, “Slam”, “Gharnata” et autres, permettra aux mélomanes, le temps d’une soirée, de se souvenir du cheikh Larbi Bensari, qui fut un virtuose du r’bab et de musique de manière générale. Né en 1857 dans une famille modeste, Larbi Bensari commença très jeune à apprendre la musique des grands maîtres de l’époque, à l’instar de cheikh Boudefla. En dépit de la grande concurrence, Tlemcen comptait de grands maîtres, il devint chef d’orchestre incontestable grâce à sa maîtrise de divers instruments musicaux et à son talent ce qui lui permit de représenter dignement l’école de Tlemcen dans plusieurs manifestations musicales et festivals, aussi bien en Algérie qu’à l’étranger. Cheikh Larbi excellait aussi bien dans le hawzi, l’aaroubi que dans le madih et le gharnati et restait l’un des maîtres les plus en vue dans l’histoire musicale tlemcénienne et algérienne. Mort en 1964, cheikh Larbi Bensari a laissé un répertoire musical des plus riches et est considéré comme une icône et une référence de la musique andalouse par de nombreux musiciens activant actuellement au sein des associations musicales locales et nationales.

APS

l’article complet

Votre Publicité ici

À propos philhadj

Laisser une réponse

Une

Hommage au cheikh Larbi Bensari

Par philhadj Temps de lecture: 1 min
0