Accueil / Une / “Il faudra confirmer à Addis-Abeba”
Pour le sélectionneur national Christian Gourcuff, “l’objectif était bien évidemment de gagner et d’imposer notre jeu, c’est ce qu’on a su faire”. “Même si l’ouverture du score a tardé un petit peu, mais la suite tout le monde la connaît puisque nous avons pu mettre sept buts face à cette équipe d’Éthiopie. En termes d’efficacité, on pouvait aggraver encore le score, puisque nous avons raté une multitude d’occasions de but. On savait très bien qu’en mettant une pression dans le jeu, l’adversaire allait craquer au bout. Je pense que l’intensité qu’on a su mettre devant a fait la différence avec des joueurs de qualité qu’on a, c’est la clé de notre victoire”, explique le technicien français dans la conférence de presse d’après-match, et d’ajouter : “Je pense que tactiquement, on a très bien joué. Nous sommes restés très compacts dans la montée du ballon. Justement, Mandi et Belkaroui qui ont joué très haut nous ont aidés dans ça. Cette densité du bloc permet de faire un pressing sur le porteur du ballon. Je suis très satisfait sur ce point-là. Sur le plan défensif, je pense qu’on était impeccables, dommage qu’on a pris un petit but, mais bon, dans l’ensemble, la défense a bien tenu son rôle.” Concernant la prestation du nouveau venu, à savoir le Lillois Yassine Benzia, Gourcuff a estimé que “pour Yassine, je pense que c’était le bon moment de le faire rentrer pour son intégration dans le groupe. C’était la bonne opportunité pour le lancer. Je ne peux pas porter un jugement sur sa prestation, il vient d’atterrir dans cette équipe”. S’agissant de la prestation de Boudebouz et de Ghezzal qui sont entrés en cours de jeu face aux Antilopes Walya, il dira : “Tout le monde connaît les qualités de Boudebouz, il est rentré sur le terrain avec l’idée de faire de belles choses, il a fait des gestes de grande classe mais il a péché par excès de gourmandise, mais on ne peut pas reprocher à un rentrant de faire encore plus. Pour ce qui est de Ghezzal, je pense qu’il est assez jeune, il a été un peu timide dans la prise de l’initiative, mais je pense qu’il a une marge de progression importante.” D’autre part, interrogé sur le geste de Feghouli qui lui a dédié son but, ainsi que la communion qu’il a eue avec ses joueurs après chaque réalisation, le coach français a rétorqué : “C’est un groupe de joueurs talentueux qui méritent beaucoup de satisfaction, il y a un bon état d’esprit, les joueurs éprouvent du plaisir à jouer ensemble, c’est un groupe très agréable avec qui j’ai l’honneur de travailler. J’ai toujours eu de bonnes relations avec les joueurs, donc moi aussi je les apprécie et c’est réciproque.” Enfin, pour ce qui est du prochain match face à l’Éthiopie prévu mardi à Addis-Abeba, le sélectionneur national estime que “ce match sera totalement différent de celui de Blida”. “On a beaucoup souffert auparavant de l’état de la pelouse, même si on avait gagné là-bas face à ce même adversaire, mais les conditions de jeu à Addis-Abeba étaient vraiment difficiles. Je pense qu’on n’aura pas l’opportunité de réaliser cette même qualité de passes qu’on a faites aujourd’hui. Mais on va faire le maximum pour gagner et assurer définitivement la qualification pour la CAN 2017. Il ne faut pas oublier qu’on a pris un grand ascendant ce soir, l’objectif bien évidemment mardi est de gagner”, assure Christian Gourcuff. Sofiane Mehenni

“Il faudra confirmer à Addis-Abeba”

Pour le sélectionneur national Christian Gourcuff, “l’objectif était bien évidemment de gagner et d’imposer notre jeu, c’est ce qu’on a su faire”. “Même si l’ouverture du score a tardé un petit peu, mais la suite tout le monde la connaît puisque nous avons pu mettre sept buts face à cette équipe d’Éthiopie. En termes d’efficacité, on pouvait aggraver encore le score, puisque nous avons raté une multitude d’occasions de but. On savait très bien qu’en mettant une pression dans le jeu, l’adversaire allait craquer au bout. Je pense que l’intensité qu’on a su mettre devant a fait la différence avec des joueurs de qualité qu’on a, c’est la clé de notre victoire”, explique le technicien français dans la conférence de presse d’après-match, et d’ajouter : “Je pense que tactiquement, on a très bien joué. Nous sommes restés très compacts dans la montée du ballon. Justement, Mandi et Belkaroui qui ont joué très haut nous ont aidés dans ça. Cette densité du bloc permet de faire un pressing sur le porteur du ballon. Je suis très satisfait sur ce point-là. Sur le plan défensif, je pense qu’on était impeccables, dommage qu’on a pris un petit but, mais bon, dans l’ensemble, la défense a bien tenu son rôle.” Concernant la prestation du nouveau venu, à savoir le Lillois Yassine Benzia, Gourcuff a estimé que “pour Yassine, je pense que c’était le bon moment de le faire rentrer pour son intégration dans le groupe. C’était la bonne opportunité pour le lancer. Je ne peux pas porter un jugement sur sa prestation, il vient d’atterrir dans cette équipe”. S’agissant de la prestation de Boudebouz et de Ghezzal qui sont entrés en cours de jeu face aux Antilopes Walya, il dira : “Tout le monde connaît les qualités de Boudebouz, il est rentré sur le terrain avec l’idée de faire de belles choses, il a fait des gestes de grande classe mais il a péché par excès de gourmandise, mais on ne peut pas reprocher à un rentrant de faire encore plus. Pour ce qui est de Ghezzal, je pense qu’il est assez jeune, il a été un peu timide dans la prise de l’initiative, mais je pense qu’il a une marge de progression importante.” D’autre part, interrogé sur le geste de Feghouli qui lui a dédié son but, ainsi que la communion qu’il a eue avec ses joueurs après chaque réalisation, le coach français a rétorqué : “C’est un groupe de joueurs talentueux qui méritent beaucoup de satisfaction, il y a un bon état d’esprit, les joueurs éprouvent du plaisir à jouer ensemble, c’est un groupe très agréable avec qui j’ai l’honneur de travailler. J’ai toujours eu de bonnes relations avec les joueurs, donc moi aussi je les apprécie et c’est réciproque.” Enfin, pour ce qui est du prochain match face à l’Éthiopie prévu mardi à Addis-Abeba, le sélectionneur national estime que “ce match sera totalement différent de celui de Blida”. “On a beaucoup souffert auparavant de l’état de la pelouse, même si on avait gagné là-bas face à ce même adversaire, mais les conditions de jeu à Addis-Abeba étaient vraiment difficiles. Je pense qu’on n’aura pas l’opportunité de réaliser cette même qualité de passes qu’on a faites aujourd’hui. Mais on va faire le maximum pour gagner et assurer définitivement la qualification pour la CAN 2017. Il ne faut pas oublier qu’on a pris un grand ascendant ce soir, l’objectif bien évidemment mardi est de gagner”, assure Christian Gourcuff.

Sofiane Mehenni

l’article complet

Votre Publicité ici

À propos philhadj

Laisser une réponse

Une

“Il faudra confirmer à Addis-Abeba”

Par philhadj Temps de lecture: 3 min
0