Accueil / actualite / “Il y a déjà assez d’atteintes aux libertés”
La secrétaire générale du Parti des travailleurs (PT), Louisa Hanoune, ne comprend pas comment un débat sur “l’expression de la barbarie”, à savoir “la réinstauration de la peine de mort”, peut avoir lieu en 2016, en Algérie. Elle ne comprend pas plus “comment un pays qui n’a pas appliqué la peine de mort pendant une décennie noire où il y a eu 200 000 morts, peut-il l’appliquer aujourd’hui ?” Louisa Hanoune redoute que si jamais la peine de mort est réinstaurée en Algérie, “cela ouvrira les portes à toutes les dérives”. Elle parle de dérives car elle craint que “cette peine ne soit utilisée pour éliminer même des adversaires économiques”. Ce pour quoi, elle estime qu’il “y a déjà assez d’atteintes aux libertés et aux droits de l’Homme pour réinstaurer aujourd’hui la peine de mort en Algérie”. Enfin, Louisa Hanoune pense qu’“un État ne peut pas répondre au crime par le crime”. M. M.

“Il y a déjà assez d’atteintes aux libertés”

La secrétaire générale du Parti des travailleurs (PT), Louisa Hanoune, ne comprend pas comment un débat sur “l’expression de la barbarie”, à savoir “la réinstauration de la peine de mort”, peut avoir lieu en 2016, en Algérie. Elle ne comprend pas plus “comment un pays qui n’a pas appliqué la peine de mort pendant une décennie noire où il y a eu 200 000 morts, peut-il l’appliquer aujourd’hui ?” Louisa Hanoune redoute que si jamais la peine de mort est réinstaurée en Algérie, “cela ouvrira les portes à toutes les dérives”. Elle parle de dérives car elle craint que “cette peine ne soit utilisée pour éliminer même des adversaires économiques”. Ce pour quoi, elle estime qu’il “y a déjà assez d’atteintes aux libertés et aux droits de l’Homme pour réinstaurer aujourd’hui la peine de mort en Algérie”. Enfin, Louisa Hanoune pense qu’“un État ne peut pas répondre au crime par le crime”.

M. M.

Article complet

Votre Publicité ici

À propos philhadj

Laisser une réponse

“Il y a déjà assez d’atteintes aux libertés”

Par philhadj Temps de lecture: 1 min
0