Accueil / actualite / Incendies : 8 000 foyers depuis le début de l’été

Incendies : 8 000 foyers depuis le début de l’été

La Protection civile a mobilisé 12 300 hommes pour faire face aux foyers d’incendie favorisés par le contexte climatique marqué par le stress hydrique, les pics de température, auxquels s’ajoute le manque de civisme.

Les éléments de la Protection civile ont enregistré, durant les dernières 48 heures, 155 foyers d’incendie : 50 incendies de forêt maîtrisés, 33 incendies de maquis et 72 incendies de broussailles, récoltes et arbres fruitiers. Les pertes sont énormes et dénotent de la puissance des flammes. Ainsi, selon la Protection civile, ces sinistres ont causé la perte de 345 hectares de forêt, 237 hectares de maquis, 4 hectares de blé, 3 490 bottes de foin et 7 275 arbres fruitiers ravagés par les flammes.
Les incendies les plus importants ont été enregistrés à Béjaïa avec 5 forêts embrasées et qui ont ravagé près de 152 hectares. Ainsi, durant la période allant du 1er juin au 22 juillet, plus de 3 000 hectares ont été ravagés par les feux, dont 675 hectares de forêt, 451 hectares de maquis et 1 126 hectares de broussailles.
La période allant du 10 au 16 juillet est la plus cruciale, avec 3 470 interventions pour procéder à l’extinction de 2 722 divers incendies. Aucune région du littoral et proche des sites balnéaires n’a échappé aux incendies, essentiellement dus au contexte climatique marqué par le stress hydrique, les pics de température, auxquels s’ajoute le manque de civisme.
Par ailleurs, la période allant du 3 au 9 juillet a été marqué par les 3 322 autres interventions enregistrées par la Protection civile pour circonscrire 2 609 autres incendies urbains et industriels. Durant cette période, la wilaya de Tizi Ouzou a enregistré, à elle seule, 43 foyers d’incendie. Selon notre source, les feux les plus importants se sont déclarés à Igoujdal (Azeffoun) et Zeboudj Kara (Sidi-Naâmane).
Au total, 480 arbres fruitiers et 110 ruchers ont été détruits en moins de 24 heures. Pourtant, l’alerte a été donnée dès la première semaine du mois de juin quand les unités de la Protection civile ont procédé à l’extinction de plus de 2 500 incendies. Hier, la Gendarmerie nationale a également fait état d’une centaine d’incendies circonscris dans plusieurs wilayas du pays, notamment à M’sila, Blida, El-Tarf, Annaba, Bouira, Tizi Ouzou, Bouira et Tlemcen.
Depuis le mois de juin, les mêmes services ont ouvert plusieurs enquêtes pour déterminer l’origine de ces sinistres qui ont ravagé les forêts, les maquis, les cultures, les domiciles, les campings et les commerces. Selon un bilan de la Protection civile, en 2015, pas moins de 14 032 interventions ont été enregistrées pour l’extinction de 11 129 incendies de tous types de végétation.
Le bilan était lourd : 13 010 hectares de forêt, maquis et broussailles détruits, dont 2 152 hectares de récoltes, 13 528 palmiers, 76 561 arbres fruitiers et 314 720 bottes de foin.

FARID BELGACEM

Article complet

Votre Publicité ici

À propos philhadj

Laisser une réponse

Incendies : 8 000 foyers depuis le début de l’été

Par philhadj Temps de lecture: 2 min
0