Accueil / Une / Irak : les Américains vont jouer “un rôle plus direct”
Les soldats américains vont jouer un rôle “plus direct” sur le terrain pour assister les forces irakiennes dans l’opération visant la reprise de la ville de Mossoul des mains du groupe terroriste autoproclamé “État islamique” (Daech/EI), a indiqué un haut responsable militaire américain. “Je suis en train d’examiner une série de propositions à soumettre au Président (Barack Obama) en vue de permettre aux soldats américains d’être plus proches de la ligne de front aux côtés des forces irakiennes pour libérer Mossoul”, a souligné le chef d'état-major interarmées, le général Joseph Dunford, cité par DoD News, le journal du Pentagone. Le responsable américain a tenu à assurer, toutefois, que la participation des forces américaines dépend entièrement de l’accord du gouvernement de Bagdad. Le président Obama avait toujours résisté aux multiples appels qui l'exhortaient à recourir au déploiement de forces militaires au sol pour briser l'élan du groupe État islamique en Irak et en Syrie. La reprise de Mossoul est dans les objectifs de l'administration US depuis le début de la campagne contre Daech. Mais l'objectif d'une reconquête de la ville dès le printemps dernier initialement affiché avait dû être repoussé devant l'état d'impréparation de l'armée irakienne. Début décembre, les États-Unis avaient annoncé le déploiement de forces spéciales en Irak dans le but de neutraliser les dirigeants de Daech. R.I./Agences

Irak : les Américains vont jouer “un rôle plus direct”

Les soldats américains vont jouer un rôle “plus direct” sur le terrain pour assister les forces irakiennes dans l’opération visant la reprise de la ville de Mossoul des mains du groupe terroriste autoproclamé “État islamique” (Daech/EI), a indiqué un haut responsable militaire américain. “Je suis en train d’examiner une série de propositions à soumettre au Président (Barack Obama) en vue de permettre aux soldats américains d’être plus proches de la ligne de front aux côtés des forces irakiennes pour libérer Mossoul”, a souligné le chef d'état-major interarmées, le général Joseph Dunford, cité par DoD News, le journal du Pentagone. Le responsable américain a tenu à assurer, toutefois, que la participation des forces américaines dépend entièrement de l’accord du gouvernement de Bagdad. Le président Obama avait toujours résisté aux multiples appels qui l'exhortaient à recourir au déploiement de forces militaires au sol pour briser l'élan du groupe État islamique en Irak et en Syrie. La reprise de Mossoul est dans les objectifs de l'administration US depuis le début de la campagne contre Daech. Mais l'objectif d'une reconquête de la ville dès le printemps dernier initialement affiché avait dû être repoussé devant l'état d'impréparation de l'armée irakienne. Début décembre, les États-Unis avaient annoncé le déploiement de forces spéciales en Irak dans le but de neutraliser les dirigeants de Daech.

R.I./Agences

l’article complet

Votre Publicité ici

À propos philhadj

Laisser une réponse

Une

Irak : les Américains vont jouer “un rôle plus direct”

Par philhadj Temps de lecture: 1 min
0