Accueil / actualite / “J’étais contre la participation aux sénatoriales”
Au lendemain de l’annonce de son exclusion du RCD par le bureau régional de Tizi Ouzou pour avoir “fait campagne” en faveur des adversaires du parti lors des dernières élections sénatoriales(...)

“J’étais contre la participation aux sénatoriales”

Au lendemain de l’annonce de son exclusion du RCD par le bureau régional de Tizi Ouzou pour avoir “fait campagne” en faveur des adversaires du parti lors des dernières élections sénatoriales, Nordine Aït Hamouda a réagi en expliquant qu’il était “contre la participation” à ces élections, mais que “puisque le conseil national avait approuvé la participation” et que les élections primaires n’avaient pas consacré la candidature qu’il souhaitait, soit “un jeune intellectuel et non pas un vieil illettré”, il a “refusé de faire campagne” pour le RCD après les primaires.
Il estime que la direction avait tort d’assimiler cela “à un acte d'insubordination”. Selon le message adressé par le bureau régional du RCD de Tizi Ouzou aux structures locales du parti, il est reproché à M. Aït Hamouda d’avoir “usurpé les prérogatives de la direction nationale du RCD pour contacter en secret certains élus et leur demander de voter pour le candidat du FFS”.
Alors que le BR de Tizi Ouzou a fait état d’une exclusion de fait de cet ancien député “puisque depuis le congrès de 2012, il ne figure sur aucune liste du parti et ne s’est acquitté d’aucune cotisation ni contribution”, Aït Hamouda affirme qu’il est “militant dans la section d’Iboudrarène” et qu’il est “à jour” de ses cotisations.
Rappelant avoir animé une conférence le 1er novembre 2015 au bureau de section Tizi Ouzou à la demande de la direction régionale, Aït Hamouda écrit, enfin, que “personne ne pourra m'empêcher de parler en ma qualité de membre fondateur du RCD et deux fois député et ex-vice-président de l'APN”.

R. N.

Article complet

Votre Publicité ici

À propos philhadj

Laisser une réponse

“J’étais contre la participation aux sénatoriales”

Par philhadj Temps de lecture: 1 min
0