Accueil / Une / Kaboul : sanglant attentat au cœur d’une manifestation pacifique
Un sanglant attentat a fait de très nombreuses victimes dont au moins 61 morts, hier, au cœur d'une manifestation pacifique de la minorité hazara à Kaboul. “Malheureusement, le nombre a augmenté à 61 morts et celui des blessés atteint 207” a indiqué à l’agence AFP, le porte-parole du ministère, Mohammad Ismaïl Kawoosi, alors que le précédent bilan faisait état d'une trentaine de tués. Une explosion s'est produite en fin de cortège alors que plusieurs milliers de manifestants, issus pour l'essentiel de la communauté hazara chiite dans l'Afghanistan majoritairement sunnite, défilaient depuis le matin dans le calme. L'attentat, le premier depuis le 30 juin dans la capitale afghane, a été revendiqué par l’organisation terroriste État islamique, via son agence de presse Amaq. “Deux combattants de l'État islamique ont fait exploser leurs ceintures explosives lors d'un rassemblement chiite dans le quartier Dehmazang à Kaboul en Afghanistan” a annoncé l'Amaq. Des images insoutenables postées sur les réseaux sociaux montraient des corps déchiquetés, à demi-dénudés, gisant au sol au milieu des débris. R. I./Agences

Kaboul : sanglant attentat au cœur d’une manifestation pacifique

Un sanglant attentat a fait de très nombreuses victimes dont au moins 61 morts, hier, au cœur d'une manifestation pacifique de la minorité hazara à Kaboul. “Malheureusement, le nombre a augmenté à 61 morts et celui des blessés atteint 207” a indiqué à l’agence AFP, le porte-parole du ministère, Mohammad Ismaïl Kawoosi, alors que le précédent bilan faisait état d'une trentaine de tués. Une explosion s'est produite en fin de cortège alors que plusieurs milliers de manifestants, issus pour l'essentiel de la communauté hazara chiite dans l'Afghanistan majoritairement sunnite, défilaient depuis le matin dans le calme. L'attentat, le premier depuis le 30 juin dans la capitale afghane, a été revendiqué par l’organisation terroriste État islamique, via son agence de presse Amaq. “Deux combattants de l'État islamique ont fait exploser leurs ceintures explosives lors d'un rassemblement chiite dans le quartier Dehmazang à Kaboul en Afghanistan” a annoncé l'Amaq. Des images insoutenables postées sur les réseaux sociaux montraient des corps déchiquetés, à demi-dénudés, gisant au sol au milieu des débris.

R. I./Agences

l’article complet

Votre Publicité ici

À propos philhadj

Laisser une réponse

Une

Kaboul : sanglant attentat au cœur d’une manifestation pacifique

Par philhadj Temps de lecture: 1 min
0