Accueil / actualite / “La crise financière entraînera un essor du marché financier”
“La crise financière actuelle entraînera à coup sûr un essor du marché financier”, estime le président de la Commission d’organisation et de surveillance des opérations boursières (Cosob), Abdelhakim Berrah, soulignant “l’engament total” du gendarme de la Bourse, “pour assurer le challenge”. Dans le rapport annuel 2015 de la Cosob, M. Berrah évoque le “début de la mise en œuvre de la résolution du Conseil des participations de l’État (CPE) concernant les opérations d’ouverture de capital de 8 entreprises”. Le secteur privé, a-t-il ajouté, a également choisi la Bourse pour assurer le financement de sa croissance à l’image de Biopharm Spa. La rapport souligne que dans le cadre de la dynamisation du marché financier, la Cosob a élaboré un plan stratégique couvrant la période 2016-2020. L’objectif de ce plan est de faire du marché financier algérien une place financière attractive et sécurisée pour un financement durable de l’économie. Élaboré conformément au projet de réforme du marché financier développé avec les Nations unies, les priorités retenues se déclinent en trois axes stratégiques : l’accroissement de la taille du marché pour faire sortir la Bourse d’Alger de sa léthargie, l’encadrement des intervenants du marché financier et enfin la dynamisation du marché financier. Au 31 décembre 2015, la capitalisation boursière est de l’ordre de 15,43 milliards de dinars, soit une progression de 4,33% par rapport à l’exercice 2014, relève le rapport de la Cosob. Le compartiment actions a connu une nette progression en matière de volume transigé avec un volume global transigé de 2 213 143 titres, soit une augmentation de 2 123 032 titres par rapport à l’exercice précédent. “Cette augmentation trouve son origine dans une transaction réalisée sur le titre Alliance Assurances pour un volume global de 2 074 229 titres”, explique la Cosob. La valeur globale transigée pour l’exercice 2015 est de l’ordre de 1 251 956 825 DA, soit une augmentation de 1 170 546 485 DA par rapport à l’exercice 2014. Selon le document de la Cosob, par rapport au cours d’introduction, le titre Alliance Assurances continue sa régression en clôturant l’exercice 2015 au cours de 540 DA. Les cours du titre Alliance Assurances ont oscillé entre 540 DA et 625 DA l’année passée. Le titre EGH El-Aurassi a connu une progression en clôturant l’année au cours de 480 DA. La Cosob rappelle que le cours d’introduction est de 400 DA. Le titre Saidal a connu, pour l’exercice 2015, une tendance haussière par rapport à l’exercice 2014 en enregistrant des cours variant entre 555 DA et 665 DA. Dans le compartiment des obligations, l’année 2015 n’a enregistré aucune introduction de titre obligataire en Bourse. Au 31 décembre 2015, le seul titre coté est celui de l’entreprise Dahli. Pour rappel, au mois de janvier, le marché des obligations a connu le retrait du titre Dahli, arrivé à échéance. Le volume global transigé sur le titre Dahli est de l’ordre de 758 titres, soit une régression de 92,57% par rapport à l’exercice 2014. La Cosob rappelle avoir donné deux visas pour émettre deux emprunts obligataires d’un montant de 2 milliards de dinars chacun respectivement à Maghreb Leasing Algérie (MLA) et la Société nationale de Leasing (SNL). Meziane Rabhi

“La crise financière entraînera un essor du marché financier”

“La crise financière actuelle entraînera à coup sûr un essor du marché financier”, estime le président de la Commission d’organisation et de surveillance des opérations boursières (Cosob), Abdelhakim Berrah, soulignant “l’engament total” du gendarme de la Bourse, “pour assurer le challenge”.
Dans le rapport annuel 2015 de la Cosob, M. Berrah évoque le “début de la mise en œuvre de la résolution du Conseil des participations de l’État (CPE) concernant les opérations d’ouverture de capital de 8 entreprises”. Le secteur privé, a-t-il ajouté, a également choisi la Bourse pour assurer le financement de sa croissance à l’image de Biopharm Spa. La rapport souligne que dans le cadre de la dynamisation du marché financier, la Cosob a élaboré un plan stratégique couvrant la période 2016-2020.
L’objectif de ce plan est de faire du marché financier algérien une place financière attractive et sécurisée pour un financement durable de l’économie. Élaboré conformément au projet de réforme du marché financier développé avec les Nations unies, les priorités retenues se déclinent en trois axes stratégiques : l’accroissement de la taille du marché pour faire sortir la Bourse d’Alger de sa léthargie, l’encadrement des intervenants du marché financier et enfin la dynamisation du marché financier.
Au 31 décembre 2015, la capitalisation boursière est de l’ordre de 15,43 milliards de dinars, soit une progression de 4,33% par rapport à l’exercice 2014, relève le rapport de la Cosob. Le compartiment actions a connu une nette progression en matière de volume transigé avec un volume global transigé de 2 213 143 titres, soit une augmentation de 2 123 032 titres par rapport à l’exercice précédent. “Cette augmentation trouve son origine dans une transaction réalisée sur le titre Alliance Assurances pour un volume global de 2 074 229 titres”, explique la Cosob.
La valeur globale transigée pour l’exercice 2015 est de l’ordre de 1 251 956 825 DA, soit une augmentation de 1 170 546 485 DA par rapport à l’exercice 2014. Selon le document de la Cosob, par rapport au cours d’introduction, le titre Alliance Assurances continue sa régression en clôturant l’exercice 2015 au cours de 540 DA.
Les cours du titre Alliance Assurances ont oscillé entre 540 DA et 625 DA l’année passée. Le titre EGH El-Aurassi a connu une progression en clôturant l’année au cours de 480 DA.
La Cosob rappelle que le cours d’introduction est de 400 DA. Le titre Saidal a connu, pour l’exercice 2015, une tendance haussière par rapport à l’exercice 2014 en enregistrant des cours variant entre 555 DA et 665 DA. Dans le compartiment des obligations, l’année 2015 n’a enregistré aucune introduction de titre obligataire en Bourse.
Au 31 décembre 2015, le seul titre coté est celui de l’entreprise Dahli. Pour rappel, au mois de janvier, le marché des obligations a connu le retrait du titre Dahli, arrivé à échéance. Le volume global transigé sur le titre Dahli est de l’ordre de 758 titres, soit une régression de 92,57% par rapport à l’exercice 2014.
La Cosob rappelle avoir donné deux visas pour émettre deux emprunts obligataires d’un montant de 2 milliards de dinars chacun respectivement à Maghreb Leasing Algérie (MLA) et la Société nationale de Leasing (SNL).

Meziane Rabhi

Article complet

Votre Publicité ici

À propos philhadj

Laisser une réponse

Abonnez vous

Twitter

“La crise financière entraînera un essor du marché financier”

Par philhadj Temps de lecture: 2 min
0