Accueil / Une / La fièvre du derby kabyle monte à Tizi Ouzou
À quarante-huit heures du match tant attendu entre la Jeunesse Sportive de Kabylie et le Mouloudia de Béjaïa, la fièvre du derby kabyle est montée d’un cran à Tizi Ouzou et dans toutes les localités de Kabylie.

La fièvre du derby kabyle monte à Tizi Ouzou

À quarante-huit heures du match tant attendu entre la Jeunesse Sportive de Kabylie et le Mouloudia de Béjaïa, la fièvre du derby kabyle est montée d’un cran à Tizi Ouzou et dans toutes les localités de Kabylie.
Il est vrai qu’avec le bon parcours actuel du MOB qui est parvenu à se hisser de nouveau sur le podium alors que la JSK aura réussi un beau sursaut d’orgueil samedi dernier à Constantine avec l’apport précieux des nouvelles recrues du mercato hivernal, il est évident que ces chaudes retrouvailles entre les deux clubs voisins ne manquera ni d’attrait ni d’engouement populaire. Et pour cause, le MOB semble décidé à continuer sur sa lancée mais voilà que la JSK est tout aussi résolue à amorcer un nouveau départ pour tenter de rattraper le retard perdu lors de la phase-aller et pourquoi pas tirer davantage vers le haut. Toujours est-il que dans la ville des Genêts, tout comme dans les villes et les villages de Kabylie, le derby polarise depuis quelques jours déjà l’actualité footballistique et suscite les commentaires les plus fous quant à l’issue de cette chaude empoignade. Au stade du 1er Novembre où les Canaris affûutent jalousement leurs armes, le moral est au beau fixe car la belle et précieuse victoire ramenée de Constantine, le week-end passé, aura galvanisé les troupes. De plus le buteur burkinabé qui a purgé un match de suspension est de retour tout comme le capitaine d’équipe Ali Rial, le feu- follet Samir Aiboud et le revenant Hocine Harrouche qui n’a pu effectuer son baptême de feu samedi passé contre le CSC au même titre que les trois autres nouvelles recrues kabyles que sont Boultif, Ferhani et Mebarki.
C’est dire que l’infirmerie kabyle s’est vidée cette semaine et tout le monde se bouscule au portillon avec le désir ardent de disputer le derby tant attendu. “C’est vrai que le précieux succès ramené de Constantine nous a fait beaucoup de bien et cela se ressent aisément à l’entraînement où tout le groupe baigne dans une ambiance des grands jours” dira Dominique Bijotat visiblement heureux de la réaction salutaire de ses poulains en ce début de phase retour et surtout de l’apport considérable des nouvelle recrues hivernales. “C’est toujours rassurant d’enregistrer un bon renfort et si je suis satisfait du recrutement opéré par les dirigeants lors du mercato, j’estime qu’ il ne faut plus parler de nouvelles recrues pour se focaliser sur tout un groupe soudé et décidé à rebondir avec une grande symbiose entre les anciens et les nouveaux joueurs” dira encore le coach kabyle qui, pourtant, ne veut guère verser dans la gloriole ou l’excès de confiance. “Je pense qu’il faut garder la tête sur les épaules car toutes les rencontres sont difficiles, à commencer par le match de ce samedi face au MOB qui est une équipe coriace et qui traverse une période euphorique qui l’a propulsée sur le podium. Et si nous avons réussi à décrocher à Constantine notre première victoire de la saison à l’extérieur, ce qui n’était pas une mince affaire face à une bonne équipe du CSC, il nous appartient de sortir le grand jeu face au MOB pour tenter d’enchaîner avec une seconde victoire consécutive, ce qui ne nous est pas encore arrivé cette année” enchaînera Bijotat. “Après un mois d’absence et de soins intensifs, le médecin m’a finalement donné le feu vert pour la reprise et j’avoue que je brûle d’envie de jouer ce derby contre le MOB mais c’est au coach de décider” dira, de son côté, le capitaine Rial alors que Harrouche se plaint toujours des adducteurs et risque, lui, de faire l’impasse sur le derby.
Enfin, il est à noter que la JSK a décidé de mettre en vente 12 000 billets pour ce match dont 1500 tickets sont réservés aux supporters béjaouis et la vente des billets ne se fera que samedi, jour du match, pour éviter toute forme de spéculation.

Mohamed HAOUCHINE

l’article complet

Votre Publicité ici

À propos philhadj

Laisser une réponse

Abonnez vous

Twitter

Une

La fièvre du derby kabyle monte à Tizi Ouzou

Par philhadj Temps de lecture: 3 min
0