Accueil / actualite / La fin du gros œuvre prévue d’ici à décembre
Le ministre de l'Habitat, de l'Urbanisme et de la Ville, Abdelmadjid Tebboune, a indiqué, hier à Alger, que le gros œuvre du projet de la Grande-Mosquée d'Alger sera achevé avant la fin de l'année. Lors d'un point de presse tenu en marge d'une visite au chantier, M. Tebboune s'est dit satisfait du taux d'avancement des travaux, tout en précisant que le gros œuvre avance actuellement à “près de 85%”. Lors de cette visite, le ministre s'est particulièrement enquis des travaux de réalisation de la structure du premier dôme, alors que le second (plus grand) sera posé d'ici à la fin novembre, parallèlement aux travaux de revêtement de la salle de prière. En termes de gros œuvre, il reste la réalisation d'une passerelle reliant la mosquée à l'autoroute et la bâche à eau dont le socle sera coulé d'ici à un mois, parallèlement au lancement des travaux de décoration. À ce propos, le ministre de l'Habitat a insisté sur l'utilisation des matériaux produits localement, tout en précisant que le recours à l'importation ne se fera que pour les produits non fabriqués en Algérie ou fabriqués en quantités insuffisantes. “En plus du choix de matériaux qui contribue à l'embellissement de l'édifice et son côté esthétique, il est important d'opter pour des matériaux assurant une plus grande longévité” à ce futur lieu de culte, a insisté le ministre. “Une mosquée pareille est faite pour durer 4 à 5 siècles, pour cela, nous devons choisir des matériaux qui durent dans le temps”, conclut-il. S'étendant sur plus de 20 hectares, la Grande-Mosquée d'Alger compte une salle de prière d'une superficie de 20 000 m², une esplanade et un grand minaret parmi les plus hauts au monde, outre une bibliothèque, un centre culturel, une maison du Coran, des jardins, un parking, des bâtiments administratifs, de la Protection civile et de sécurité, ainsi que des espaces réservés à la restauration. Ce projet se veut un pôle attractif à caractère religieux, culturel et scientifique conjuguant authenticité et modernité, à travers son style architectural exceptionnel. APS

La fin du gros œuvre prévue d’ici à décembre

Le ministre de l'Habitat, de l'Urbanisme et de la Ville, Abdelmadjid Tebboune, a indiqué, hier à Alger, que le gros œuvre du projet de la Grande-Mosquée d'Alger sera achevé avant la fin de l'année. Lors d'un point de presse tenu en marge d'une visite au chantier, M. Tebboune s'est dit satisfait du taux d'avancement des travaux, tout en précisant que le gros œuvre avance actuellement à “près de 85%”. Lors de cette visite, le ministre s'est particulièrement enquis des travaux de réalisation de la structure du premier dôme, alors que le second (plus grand) sera posé d'ici à la fin novembre, parallèlement aux travaux de revêtement de la salle de prière. En termes de gros œuvre, il reste la réalisation d'une passerelle reliant la mosquée à l'autoroute et la bâche à eau dont le socle sera coulé d'ici à un mois, parallèlement au lancement des travaux de décoration. À ce propos, le ministre de l'Habitat a insisté sur l'utilisation des matériaux produits localement, tout en précisant que le recours à l'importation ne se fera que pour les produits non fabriqués en Algérie ou fabriqués en quantités insuffisantes. “En plus du choix de matériaux qui contribue à l'embellissement de l'édifice et son côté esthétique, il est important d'opter pour des matériaux assurant une plus grande longévité” à ce futur lieu de culte, a insisté le ministre. “Une mosquée pareille est faite pour durer 4 à 5 siècles, pour cela, nous devons choisir des matériaux qui durent dans le temps”, conclut-il. S'étendant sur plus de 20 hectares, la Grande-Mosquée d'Alger compte une salle de prière d'une superficie de 20 000 m², une esplanade et un grand minaret parmi les plus hauts au monde, outre une bibliothèque, un centre culturel, une maison du Coran, des jardins, un parking, des bâtiments administratifs, de la Protection civile et de sécurité, ainsi que des espaces réservés à la restauration. Ce projet se veut un pôle attractif à caractère religieux, culturel et scientifique conjuguant authenticité et modernité, à travers son style architectural exceptionnel.

APS

Article complet

Votre Publicité ici

À propos philhadj

Laisser une réponse

La fin du gros œuvre prévue d’ici à décembre

Par philhadj Temps de lecture: 2 min
0