Accueil / Une / La JSK de retour au bercail
Après deux semaines de préparation estivale dans le cadre féerique de la belle station balnéaire de Gammarth, dans la proche banlieue tunisoise, les joueurs de la JS Kabylie sont finalement rentrés au bercail, hier. Après une dernière séance d’entraînement programmée en matinée par Kamel Mouassa et tout son staff, les Canaris ont pris un dernier déjeuner en groupe hier à la mi-journée au complexe touristique Carthage Thalasso pour rejoindre, en cours d’après-midi, l’aéroport international de Tunis-Carthage afin de prendre le vol régulier Tunis-Alger à 19h10, l’arrivée à l’aéroport Houari-Boumediene étant prévue vers 20h 30. Toujours est-il qu’après quinze jours de travail acharné entrecoupés par trois matches amicaux seulement, alors que le staff technique kabyle avait initialement tablé sur un minimum de cinq matches-tests, il régnait, hier, au sein de la délégation kabyle, un sentiment de satisfaction et surtout de devoir accompli. Et si les Canaris n’ont dû se contenter finalement que de trois matches amicaux dont l’un contre la coriace formation du Club Africain de Tunis (0-0) et deux autres joutes amicales contre une “sélection” de joueurs africains évoluant en Tunisie (6-0 et 1-0), il y avait, bien évidemment, de la frustration dans l’air car les camarades d’Ali Rial auraient voulu disputer davantage de matches en terre tunisienne contre des adversaires de gros calibre pour jauger leurs réelles capacités physiques et technico-tactiques tout en peaufinant la cohésion d’ensemble de toute l’équipe mais disons que Mouassa a su combler un tel déficit en multipliant les matchs d’opposition entre joueurs. L’autre satisfaction dans les rangs kabyles est le fait qu’il n’y pas eu de graves blessures chez les joueurs, ce qui est encourageant à un peu plus d’une semaine du début du championnat. “Sincèrement, je suis pleinement satisfait du bilan général du stage de Tunis dans la mesure où nous avons travaillé avec sérieux et abnégation vu que tout le groupe a fait preuve d’adhésion et de discipline jusqu’à la fin”, dira Kamel Mouassa qui a exigé de ses joueurs de ne pas baisser les bras, lui qui estime que “le travail de la préparation estivale n’est pas terminé car c’est maintenant, dit-il, que les choses sérieuses vont réellement commencer”. Et pour bien gérer cette importante ligne droite qui précède le premier coup de gong de la saison 2016-2017, Mouassa a donc accordé trois jours de repos à ses poulains pour se ressourcer en famille et reprendre le chemin de l’entraînement dès ce dimanche au stade du 1er-Novembre où tout l’effectif kabyle sera pratiquement au complet surtout avec le retour de Rio des deux internationaux olympiques Benkablia et Ferhani — ce dernier étant tout heureux de sa première convocation en équipe nationale version “Rajevac” — ce qui est certainement de bon augure à quelques jours seulement du fameux “Clasico” JSK-MCA qui a été finalement reprogrammé par la LFP pour le samedi 20 août à 19h au stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou. Mohamed HAOUCHINE

La JSK de retour au bercail

Après deux semaines de préparation estivale dans le cadre féerique de la belle station balnéaire de Gammarth, dans la proche banlieue tunisoise, les joueurs de la JS Kabylie sont finalement rentrés au bercail, hier. Après une dernière séance d’entraînement programmée en matinée par Kamel Mouassa et tout son staff, les Canaris ont pris un dernier déjeuner en groupe hier à la mi-journée au complexe touristique Carthage Thalasso pour rejoindre, en cours d’après-midi, l’aéroport international de Tunis-Carthage afin de prendre le vol régulier Tunis-Alger à 19h10, l’arrivée à l’aéroport Houari-Boumediene étant prévue vers 20h 30. Toujours est-il qu’après quinze jours de travail acharné entrecoupés par trois matches amicaux seulement, alors que le staff technique kabyle avait initialement tablé sur un minimum de cinq matches-tests, il régnait, hier, au sein de la délégation kabyle, un sentiment de satisfaction et surtout de devoir accompli. Et si les Canaris n’ont dû se contenter finalement que de trois matches amicaux dont l’un contre la coriace formation du Club Africain de Tunis
(0-0) et deux autres joutes amicales contre une “sélection” de joueurs africains évoluant en Tunisie (6-0 et 1-0), il y avait, bien évidemment, de la frustration dans l’air car les camarades d’Ali Rial auraient voulu disputer davantage de matches en terre tunisienne contre des adversaires de gros calibre pour jauger leurs réelles capacités physiques et technico-tactiques tout en peaufinant la cohésion d’ensemble de toute l’équipe mais disons que Mouassa a su combler un tel déficit en multipliant les matchs d’opposition entre joueurs. L’autre satisfaction dans les rangs kabyles est le fait qu’il n’y pas eu de graves blessures chez les joueurs, ce qui est encourageant à un peu plus d’une semaine du début du championnat. “Sincèrement, je suis pleinement satisfait du bilan général du stage de Tunis dans la mesure où nous avons travaillé avec sérieux et abnégation vu que tout le groupe a fait preuve d’adhésion et de discipline jusqu’à la fin”, dira Kamel Mouassa qui a exigé de ses joueurs de ne pas baisser les bras, lui qui estime que “le travail de la préparation estivale n’est pas terminé car c’est maintenant, dit-il, que les choses sérieuses vont réellement commencer”.
Et pour bien gérer cette importante ligne droite qui précède le premier coup de gong de la saison 2016-2017, Mouassa a donc accordé trois jours de repos à ses poulains pour se ressourcer en famille et reprendre le chemin de l’entraînement dès ce dimanche au stade du 1er-Novembre où tout l’effectif kabyle sera pratiquement au complet surtout avec le retour de Rio des deux internationaux olympiques Benkablia et Ferhani — ce dernier étant tout heureux de sa première convocation en équipe nationale version “Rajevac” — ce qui est certainement de bon augure à quelques
jours seulement du fameux “Clasico” JSK-MCA qui a été finalement reprogrammé par la LFP pour le samedi 20 août à 19h au stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou.

Mohamed HAOUCHINE

l’article complet

Votre Publicité ici

À propos philhadj

Laisser une réponse

Une

La JSK de retour au bercail

Par philhadj Temps de lecture: 2 min
0