Accueil / Une / La prise en charge du patient comme mot d’ordre
L’Association des médecins internistes libéraux algériens (Aila) a tenu, jeudi, à Alger, son 7e congrès.

La prise en charge du patient comme mot d’ordre

L’Association des médecins internistes libéraux algériens (Aila) a tenu, jeudi, à Alger, son 7e congrès. La rencontre qui a duré deux jours, a été l’occasion pour les professionnels du secteur de discuter des sujets d’actualité dans le domaine de santé publique. Lors de leurs assises, les membres de l’Aila ont abordé les questions relatives, entre autres, à la prise en charge du patient hypertendu, la place actuelle de la corticothérapie dans l’arsenal thérapeutique.
“Cet événement rentre dans le cadre du programme de formation médicale continue. Une formation qui représente l’objectif principal de notre association”, a déclaré M. Younès Moualek, président de l’Aila, en marge du congrès. Notre interlocuteur a ajouté que “la rencontre est l’occasion pour nous de discuter des thèmes de pratique quotidienne et des sujets de santé publique”.
La stratégie de la prise en charge de l’hypertension artérielle (HTA) a été l’un des thèmes développés lors de la rencontre. Durant
le séminaire, les spécialistes ont fait un point de la situation sur l’épidémiologie de l’HTA en Algérie, le programme national de lutte contre la maladie, ainsi que les problèmes de prise en charge de la maladie par le praticien algérien.
L’autre problème de santé publique qui était à l’ordre du jour de la rencontre, a porté sur les douleurs thoraciques aiguës. À cette occasion, les spécialistes ont mis l’accent sur la différence entre une douleur thoracique aiguë d’origine cardiaque et une douleur d’origine non cardiaque. La place des anticoagulants oraux directs (AOD), était aussi, à l’ordre du jour. À cet effet, les intervenants ont insisté sur le traitement des thromboses veineuses à l’ère des AOD.
Le congrès de cette année marque la fin du deuxième mandat de l’association et l’élection d’une nouvelle instance exécutive.

D. S.

l’article complet

Votre Publicité ici

À propos philhadj

Laisser une réponse

Une

La prise en charge du patient comme mot d’ordre

Par philhadj Temps de lecture: 1 min
0