Accueil / actualite / La spiruline, ou le « super aliment »

La spiruline, ou le « super aliment »

Méconnue il y a encore quelques mois, la spiruline, surnommé également « l’aliment miracle », commence à être « prisée » en Algérie. Il s’agit d’une micro-algue obtenue à partir de cyanobactéries du genre Arthrospira, ou, tout simplement, c’est un aliment cultivé dans des fermes artisanales, ou dans les lacs des zones intertropicale, milieu naturel de la spiruline. Alors que sa consommation se mondialise, l’Algérie, à l’instar des pays de l’Afrique, s’ouvre à cette activité.

e:

Liberte-algerie.com a contacté Redouane Anouar, un jeune aquaculteur à Oran, producteur de spiruline, pour partager avec les lecteurs sa passion pour cette microalgue bleue-verte. Se disant « premier producteur » de spiruline en Algérie, l’aquaculteur indique qu’il existe d’autres producteurs qui la cultivent d’une manière très artisanale. En revanche, lui, l’a « fabrique en masse, pour ensuite la distribuer aux herboristes, sur tout le territoire algérien, pour un prix variant entre les 2500 DA et 3500 DA les 100 grammes ». Toujours sur la culture de la spiruline, Anouar Redouane a ajouté que la production passe par plusieurs étapes, dont : « La culture dans l'eau, le suivi, la récolte, le séchage, l’égouttage, le pressage, et le conditionnement, pour ensuite la commercialiser ». Pour les moyens matériels, il a indiqué que sa culture en nécessitait beaucoup, comme l’utilisation « des serres, des moteurs, des moyens de stockages, et des nutriments ».

Malgré sa composition riche en éléments essentiels pour la santé humaine, la spiruline demeure inconnue pour beaucoup, que ce soit en Algérie où ailleurs. Pour le Docteur Brahmi Ahmed Hamid, Nutrition et diététique médicale, cette algue est « connue depuis fort longtemps, puisqu'elle était consommée par les Incas comme un aliment à part entière ». Au sujet de sa composition il a indiqué à Liberte-algerie.com que la spiruline « est riche en protéines (70%), et contient une quantité intéressante d'acides gras insaturés. Elle contient également des oligo-éléments et des minéraux (3gr de fer pour 5 gr de spiruline) et 200 gr de caroténoïdes (10 fois plus que dans les carottes) ». De par ses compositions le Dr Brahimi conseille les personnes immunodéprimées, et ceux souffrant d’anémies, de la consommer. « Source importante de protéines, la spiruline est particulièrement recommandée aux sportifs qui souhaitent éviter les états de carence et la fatigue musculaire ». Tout en ajoutant que la spiruline « répond aussi très bien aux besoins des convalescents. Elle stimule le système immunitaire et détoxifie le corps des métaux lourds et autres polluants. Utile pour lutter contre les excès de cholestérol ».

Cependant, comme tout complément alimentaire, le dépassement du dosage recommandé (en moyenne 2 à 6 gr par jour sans dépasser 10 gr/ j), pourrait causer quelques effets secondaires : Migraines ou fièvre légère; parfois constipation ou diarrhée. « Elle peut provoquer l'apparition de points rouges ou des douleurs légères au ventre et des selles noires ou vertes, car elle détoxifie le colon », explique le Dr. Brahimi.

Concernant sa posologie, le nutritionniste recommande de « toujours commencer par des doses faibles ; ne pas l'utiliser plus de 3 semaines consécutives, et faire des pauses entre les cures », a-t-il insisté.

Imène AMOKRANE

@ImeneAmokrane

Article complet

Votre Publicité ici

À propos philhadj

Laisser une réponse

La spiruline, ou le « super aliment »

Par philhadj Temps de lecture: 2 min
0