Accueil / Une / Lancement du dispositif d’alphabétisation en tamazight pour adultes
Dans le cadre du dispositif d’alphabétisation en tamazight pour adultes initié par le Haut-Commissariat à l’amazighité (HCA)...

Lancement du dispositif d’alphabétisation en tamazight pour adultes

Dans le cadre du dispositif d’alphabétisation en tamazight pour adultes initié par le Haut-Commissariat à l’amazighité (HCA), en partenariat avec l’association algérienne d’alphabétisation Iqraa, un manuel de référence destiné aux enseignants chargés de l’apprentissage de tamazight pour adultes a été édité. L’ouverture des inscriptions pour cette première expérience pour l’année 2015-2016 débutera le 29 octobre. Elle touchera 8 wilayas : Alger, Sétif, Tizi Ouzou, Béjaïa, Oran, Oum El-Bouaghi, Bouira et Boumerdès. Les établissements ouverts dans ces différentes localités où les inscrits pourront suivre des cours de tamazight seront des classes-pilotes, qui vont permettre de sonder et de connaître mieux le terrain pour cette première expérience. L’âge, le sexe, le niveau scolaire, la maîtrise de cette langue maternelle, tous ces paramètres seront pris en considération pour une meilleure prise en charge de la demande, pour les années à venir, sachant que chaque région a ses particularités. Cette expérience d’alphabétisation en tamazight n’est pas uniquement une occasion d’enseigner la langue maternelle aux adultes désireux d’acquérir les notions de bases de tamazight et elle ne vise pas uniquement les zones dites berbérophones. Cette initiative est aussi une bonne opportunité pour les enseignants de la langue amazighe, qui ont été formés lors des premières sessions des années 90, et qui n’ont pas eu l’occasion d’exercer leur métier d’instituteur pour des raisons techniques et pédagogiques. Le secrétaire général du HCA, Si El-Hachemi Assad, souligne que cette expérience est “l’aboutissement d’un travail de longue haleine. Le HCA s’est fixé plusieurs objectifs, à savoir la publication, la recherche et le travail de terrain”. Et d’ajouter : “Le contrat ou la collaboration avec l’association nationale Iqraa entre dans la logique des choses. La prise en charge de la culture, l’identité, l’histoire et la langue amazighes est un élément des plus importants pour la cohésion nationale, mais aussi d’ouverture et de partage qu’exige le siècle que nous vivons.” Après avoir contacté plusieurs centres d’inscription, ils nous ont informé que des citoyens de sexes et âges différents ont déjà pris contact avec les responsables des centres pour s’informer des modalités d’inscription.

R. H.

l’article complet

Votre Publicité ici

À propos philhadj

Laisser une réponse

Une

Lancement du dispositif d’alphabétisation en tamazight pour adultes

Par philhadj Temps de lecture: 2 min
0