Accueil / Une / L’ancien numéro deux de l’armée plaide coupable
Des sources judiciaires et des témoins ont indiqué hier que le numéro deux de la tentative de coup d'État militaire des 13 et 14 mai au Burundi contre le président Pierre Nkurunziza

L’ancien numéro deux de l’armée plaide coupable

Des sources judiciaires et des témoins ont indiqué hier que le numéro deux de la tentative de coup d'État militaire des 13 et 14 mai au Burundi contre le président Pierre Nkurunziza a plaidé coupable, lundi, devant la Cour suprême, qui juge 28 policiers et militaires impliqués. “Je ne pouvais pas rester les bras croisés alors que la police était en train de tuer la population, pendant que le président Pierre Nkurunziza jouait au football et que les soldats (…) semblaient indifférents”, a déclaré le général Ndayirukiye, entendu pour la première fois sur le fond, selon des propos rapportés par ces sources. Le président Nkurunziza est féru de football et joue régulièrement des matches avec sa propre équipe. À signaler que deux généraux de l'armée et deux commissaires de police ont eux aussi plaidé coupables lundi, adoptant la même ligne de défense. “Notre objectif était de faire respecter l'accord de paix d'Arusha (ayant permis la fin de la guerre civile qui a ravagé le pays de 1993 à 2006) et la Constitution du Burundi, violés par Nkurunziza” et qui lui interdisaient de se représenter, a poursuivi le général Ndayirukiye. Selon un témoin, l'accusé se défend seul, ayant rejeté l'avocat commis d'office après la récusation de sa défense par la Cour.

M. T./Agences

l’article complet

Votre Publicité ici

À propos philhadj

Laisser une réponse

Une

L’ancien numéro deux de l’armée plaide coupable

Par philhadj Temps de lecture: 1 min
0