Accueil / Une / L’Arabie saoudite a procédé à la 153e exécution de l’année
Un Philippin, condamné à mort pour meurtre en Arabie saoudite, a été décapité au sabre hier dans la capitale Riyad, portant à 153 le nombre d'exécutions cette année dans ce royaume ultra-conservateur.

L’Arabie saoudite a procédé à la 153e exécution de l’année

Un Philippin, condamné à mort pour meurtre en Arabie saoudite, a été décapité au sabre hier dans la capitale Riyad, portant à 153 le nombre d'exécutions cette année dans ce royaume ultra-conservateur. Joselito Lyda San avait été reconnu coupable d'avoir tué Saleh Imam Ibrahim, un Soudanais, en lui assénant un violent coup de marteau à la tête à la suite d'un différend, a indiqué le ministère de l'Intérieur dans un communiqué publié par l'agence officielle SPA. Le chiffre de 153 exécutions cette année dépasse très largement celui enregistré en 2014 (87), selon un décompte de l'AFP. Il est le plus élevé depuis 1995, année où le royaume avait procédé à 192 exécutions, selon l'organisation de défense des droits de l'Homme Amnesty International. Les exécutions, toujours relayées par l'agence officielle, étaient en baisse ces dernières années. Meurtre, viol, vol à main armée, apostasie et trafic de drogue sont passibles de la peine capitale en Arabie saoudite, pays régi par une version rigoriste de la charia (loi islamique). Selon Amnesty International, le royaume figure parmi les pays qui exécutent le plus grand nombre de personnes avec la Chine, l'Iran et les États-Unis.
R. I./Agences

Coalition arabe au Yémen
Le Koweït décide l'envoi de troupes
au sol
n Le Koweït a décidé de dépêcher des troupes terrestres en Arabie saoudite pour participer à la guerre au Yémen, où une coalition conduite par Riyad combat les rebelles Houthis, a rapporté hier un journal. La participation du Koweït à la guerre au Yémen se limitait jusqu'ici à l'armée de l'air. Citant une source informée, le quotidien Al-Qabas a rapporté que le Conseil des ministres koweïtien avait approuvé l'envoi dès la semaine prochaine de troupes en Arabie saoudite, d'où elles devront traverser la frontière pour le Yémen. La coalition militaire arabe est intervenue fin mars au Yémen pour mener des frappes aériennes, puis des opérations terrestres contre les rebelles Houthis et en soutien aux forces loyales au gouvernement internationalement reconnu. Outre l'Arabie saoudite et le Koweït, d'autres pays arabes, dont les Émirats arabes unis, Bahreïn, le Qatar, l'Égypte et le Soudan, participent à cette coalition.

R. I./Agences

l’article complet

Votre Publicité ici

À propos philhadj

Laisser une réponse

Une

L’Arabie saoudite a procédé à la 153e exécution de l’année

Par philhadj Temps de lecture: 2 min
0