Accueil / actualite / L’Armée algérienne classée 27e au monde
La nouvelle édition du classement Global Firepower, indicateur de la puissance militaire dans le monde, a vu l’Algérie occuper la 27e position mondiale et la deuxième africaine, derrière l’Égypte (18e).

L’Armée algérienne classée 27e au monde

La nouvelle édition du classement Global Firepower, indicateur de la puissance militaire dans le monde, a vu l’Algérie occuper la 27e position mondiale et la deuxième africaine, derrière l’Égypte (18e).
Ce classement ne prend pas en compte les capacités nucléaires, étant donné que le nucléaire a toujours été la solution de dernier recours. Cependant, il prend en compte la quantité d’armement et de matériels dont disposent les armées classées, leur santé économique et financière ainsi que leur dépendance ou non aux ressources naturelles, reléguant l’Afrique du Sud, seule puissance nucléaire du continent noir, à la 32e position et le Maroc voisin à la 49e position. L’indicateur se base aussi sur l’avancée technologique d’un pays, ce qui permet aux petits pays de rivaliser avec les grands moins développés. De même qu’il ne pénalise pas les pays qui n’ont pas d’accès à la mer et qui ne disposent pas d’une marine de guerre. Quant aux sources des informations, l’indicateur se réfère aux sites de la CIA, à l’encyclopédie participative Wikipédia, aux médias ainsi qu’aux contributions des participants à l’élaboration du classement. Et, pour les pays desquels les informations ne sont pas accessibles, on fait des estimations. Donc, des sources partielles.
Ainsi et en termes de puissance conventionnelle, les gadgets dont dispose l’Armée algérienne l’ont placée 27e mondiale. Mais, aussi biaisé qu’il paraisse, le classement de Global Firepower établit des fiches instructives pour chaque armée classée. Ce faisant, l’ANP qui compte 512 000 soldats actifs et 400 000 soldats de réserve, peut aussi compter sur un vivier potentiel d’environ 17 millions d’hommes aptes au service et donc mobilisables (675 000 hommes atteignant l’âge de mobilisation chaque année). S’agissant d’armement, elle parait suffisamment équipée.
Les forces terrestres utilisent 975 chars d’assaut, près de 1 900 véhicules blindés, 250 canons automoteurs, 350 canons remorquables et 148 systèmes lance-roquettes. Les forces aériennes, elles, sont fortes de près de 450 appareils, dont 89 chasseurs-bombardiers, 225 avions de transport, 62 avions d’entraînement et 210 hélicoptères dont 35 hélicoptères d’assaut. Les forces navales comptent trois frégates, six corvettes et quatre sous-marins. L’Armée algérienne qui dispose d’un budget annuel de 10 milliards de dollars américains dispose aussi selon The Global Firepower d’importants moyens logistiques : une force active de 11 millions de personnes, une marine marchande de 38 navires, 9 ports, un réseau routier de 111 000 km, un réseau ferroviaire de 4 000 km ainsi que 157 aérodromes utilisables.

R. N.

Article complet

Votre Publicité ici

À propos philhadj

Laisser une réponse

L’Armée algérienne classée 27e au monde

Par philhadj Temps de lecture: 2 min
0