Accueil / actualite / Le congrès de l’union locale contesté
Des membres de la commission exécutive locale de l’UGTA se sont réunis, jeudi, à Tamanrasset pour dénoncer encore une fois l’organisation du congrès de l’union syndicale locale (USL)

Le congrès de l’union locale contesté

Des membres de la commission exécutive locale de l’UGTA se sont réunis, jeudi, à Tamanrasset pour dénoncer encore une fois l’organisation du congrès de l’union syndicale locale (USL) et les graves dépassements ayant conduit à la cooptation du nouveau secrétaire général.
À commencer par “la désignation des 60 membres de la commission devant être chargée de la préparation du congrès qui se sont reconvertis en délégués et de fait membres de la commission exécutive locale devant normalement être issue des travaux du congrès”, s’indigne M. Benasbaghour Ahmed, dénonçant du coup le SG de wilaya dont le mandat avait expiré le 15 mars dernier.
“La grande surprise fut la procédure par laquelle a été confectionnée la liste des délégués et désignation des candidats sans passer par le secrétariat chargé de l’organique près du bureau de wilaya, bafouant les règles d’usage”, ajoute-t-il dépité.
L’organique national de l’UGTA est saisi pour dépêcher une commission d’enquête sur l’état organique à Tamanrasset et prendre conscience de “la grave situation” dans laquelle est plongée l’organisation syndicale. Le congrès a été clôturé par une contestation menée par des cadres syndicaux contre des “irrégularités et l’effet pervers des pratiques adoptées en violation des principes fondamentaux de l’UGTA du vaillant Aïssat Idir”, tonne Abdelkader Ouagui qui s’interroge sur les raisons de
l’inexistence d’unions locales dans les huit autres communes de la wilaya hormis Tamanrasset et In-Salah.
Abdelkader Ouagui a ouvertement dénoncé la gestion de l’actuelle union locale de Tamanrasset dont le mandat a expiré il y a plus de 3 ans. “Pire encore, son SG est un retraité donc il ne représente plus les travailleurs. Absents pendant, le congrès qui ne s’est pas déroulé à la date prévue pour des raisons inavouée, les ex-membres de l’USL n’ont présenté aucun bilan de leurs activités pour la simple raison qu’ils étaient en totale hibernation”, peste Abdelkader Ouagui en brocardant le SG de wilaya de l’UGTA qui s’est arrogé le droit de gérer la caisse et l’argent de l’USL dont le responsable est réduit à “une simple marionnette pour servir des intérêts personnels”.
Joint par téléphone, le SG de wilaya, Ahmed Elmaltaoui se dit satisfait du déroulement du congrès et des conditions de la désignation de la commission exécutive locale. “Sur les 60 délégués proposés, 29 ont été mandatés pour la gestion le la CEL chargée des élections du SG de la CSL et de ses membres. La procédure s’est déroulée dans la transparence et en application stricte des disposition des statuts de l’UGTA”, a-t-il expliqué.

R.K.

Article complet

Votre Publicité ici

À propos philhadj

Laisser une réponse

Le congrès de l’union locale contesté

Par philhadj Temps de lecture: 2 min
0