Accueil / actualite / Le FCE propose la réinstallation du commissariat général à la planification
“Un choc des mentalités au sein de notre société est nécessaire”, a estimé, hier, le président du FCE, Ali Haddad, à la clôture de la 4e édition “des Journées de l’entreprise”.

Le FCE propose la réinstallation du commissariat général à la planification

“Un choc des mentalités au sein de notre société est nécessaire”, a estimé, hier, le président du FCE, Ali Haddad, à la clôture de la 4e édition “des Journées de l’entreprise”. “Tout un chacun doit reconnaître que ce sont les entreprises qui créent la richesse, qui créent l’activité et l’emploi, que la réussite n’est pas condamnable et que le chef d’entreprise qui réussit n’est pas blâmable, n’est pas suspect”, a-t-il indiqué. M. Haddad a souligné l’urgence pour notre pays d’engager de plus profondes réformes. Pour le président du FCE, les recommandations issues des débats, jointes à celles du plaidoyer de l’organisation patronale, peuvent constituer une bonne base de travail pour la conception d’une véritable démarche de développement économique centrée sur l’entreprise.
Le FCE plaide pour la libération de l’investissement pour faciliter la mobilité des capitaux et les transformations structurelles de l’économie en ouvrant au secteur privé national tous les secteurs non stratégiques (lesquels seront expressément désignés) et en menant une politique résolue d’attraction des IDE. L’organisation patronale propose la consolidation de l’investissement dans les infrastructures par le recours à la délégation de services prévue dans le nouveau code des marchés qui ne grève pas le budget de l’État.
Le FCE suggère de réserver la règle des 49/51 aux secteurs stratégiques clairement désignés et appuyer le développement des IDE (avec ou sans partenaire local) dans les filières prioritaires. En l’absence d’un ministère de l’Économie et compte tenu de la nécessité urgente d’une coordination des politiques économiques et des politiques sectorielles, le FCE demande la réinstallation du Commissariat général à la planification et la prospective et le placer auprès du Premier ministre ou de la Présidence.
L’organisation patronale suggère le développement des zones spéciales d’exportation (zones franches) en revenant à l’ordonnance 03-02 abrogée en 2006.

M. R.

Article complet

Votre Publicité ici

À propos philhadj

Laisser une réponse

Le FCE propose la réinstallation du commissariat général à la planification

Par philhadj Temps de lecture: 1 min
0