Accueil / actualite / Le gouvernement annule le projet
Le gouvernement a émis un avis défavorable à la réalisation de la zone d’activité de 1 122 hectares de Zaâtra (Zemmouri), a révélé avant-hier Mme Nouria Yamina Zerhouni(...)

Le gouvernement annule le projet

Le gouvernement a émis un avis défavorable à la réalisation de la zone d’activité de 1 122 hectares de Zaâtra (Zemmouri), a révélé avant-hier Mme Nouria Yamina Zerhouni, wali de Boumerdès, à l’occasion de la session de l’APW consacrée au budget primitif de 2016 et au rapport de la poste et des technologies de l’information et de la communication.
Mme Zerhouni a précisé que ses services ont reçu ces derniers jours une lettre signée par le ministre de l’Industrie lui signifiant que la zone d’activité de Zaâtra proposée par la wilaya est annulée. “Le ministère a justifié sa décision par la nécessité de protéger les terres agricoles”, a-t-elle expliqué. Elle dit appuyer cette décision qui entre dans le cadre des mesures prises pour la protection des terres agricoles précisant que ses
services, notamment les services des domaines et du cadastre, sont invités à trouver d’autres parcelles de substitution de petites dimensions pour satisfaire les nombreux investisseurs ayant émis le souhait de lancer des projets de développement dans cette zone.
Elle n’a pas manqué de critiquer ouvertement la manière avec laquelle ont été distribuées de nombreuses parcelles hautement agricoles à certains investisseurs. “Tous les terrains et parcelles ont été attribués par ceux qui m’ont précédé à ce poste”, a-t-elle martelé en précisant que ses services sont en train de revoir tous les dossiers d’investissement qui ont eu déjà l’accord du Calpiref. “L’État doit préserver sa crédibilité et nous allons travailler dans ce sens”, a-t-elle affirmé en laissant entrevoir que les dossiers déjà visés vont être passés au peigne fin et que certains d’entre eux pourraient même être annulés. “Ceux qui veulent investir dans le cadre de la loi seront encouragés, mais ceux qui trichent, nous allons leur annuler les actes de concession”, a-t-elle souligné en citant des exemples de certains investisseurs qui ont acquis, depuis 10 ans, des terrains sans réaliser leurs projets. “Nous venons d’envoyer une deuxième mise en demeure aux investisseurs récalcitrants, s’ils ne répondent pas, nous récupérerons les parcelles concédées pour les donner à de vrais investisseurs capables d’apporter une plus-value et participer à l’économie du pays”, a-t-elle ajouté.

M. T.

Article complet

Votre Publicité ici

À propos philhadj

Laisser une réponse

Le gouvernement annule le projet

Par philhadj Temps de lecture: 2 min
0