Accueil / actualite / Le jeune prodige Hocine Ouali décédé dans un hôpital parisien
Décidément, la mort n’a pas d’âge !

Le jeune prodige Hocine Ouali décédé dans un hôpital parisien

Décidément, la mort n’a pas d’âge !
Après le décès du pionnier de la musique kabyle Taleb Rabah qui, à 85 ans, a eu droit à des obsèques émouvantes, voilà que la faucheuse vient de ravir le jeune chanteur Hocine Ouali, âgé à peine de 15 ans et décédé, avant-hier mardi, dans un hôpital parisien après une longue maladie.
C’est pour lutter justement contre la maladie que le “Joselito” de Kabylie avait trouvé refuge dans la chanson populaire dès l’âge de six ans. La nouvelle est tombée tel un couperet et s’est propagée comme une traînée de poudre en
Kabylie.
On savait que le jeune prodige de la chanson kabyle, qui a produit tant de clips à la gloire du football algérien et de la beauté de son cher pays l’Algérie, était bien malade mais ses parents et ses nombreux admirateurs misaient au fond d’eux-mêmes sur les miracles de la médecine moderne, surtout que le jeune prodige avait bénéficié, ces dernières années, d’une prise en charge dans un hôpital français ordonnée par le président de la République mais son état de santé s’était aggravé ces derniers temps et il a fini par rendre l’âme, mardi matin, dans son lit d’hôpital parisien.
La dépouille mortelle est attendue cette après-midi à 16h à l’aéroport international Houari-Boumediene en provenance de Paris et ses obsèques
auront lieu demain au cimetière M’Douha de Tizi Ouzou après la prière du vendredi.
En cette douloureuse circonstance, la Direction de la culture de la wilaya de Tizi Ouzou a adressé un message de condoléances à la famille du défunt. Adieu l’artiste !

M.H.

Article complet

Votre Publicité ici

À propos philhadj

Laisser une réponse

Le jeune prodige Hocine Ouali décédé dans un hôpital parisien

Par philhadj Temps de lecture: 1 min
0