Accueil / Une / “Le Lesotho va nous permettre de bien préparer le Cameroun”
Carl Medjani, le défenseur des Verts, estime que le mach du Lesotho et même s’il est sans enjeu pour lui et ses coéquipiers sera très important pour l’équipe nationale qui va se préparer dans la perspective des prochains rendez- vous notamment le match face au Cameroun le mois prochain dans le cadre des éliminatoires du Mondial-2018. Liberté : Comment avez-vous préparé le match du Lesotho ? Carl Medjani : Certes, nous avons déjà assuré la qualification à la prochaine Coupe d’Afrique. Ce match est donc sans enjeu, mais de notre côté, nous ferons le maximum pour vaincre et donner du plaisir aux supporters qui vont être sûrement nombreux à Blida pour nous soutenir. Concernant la préparation, elle s’est faite le plus normalement du monde, c’est comme si nous avions un match important à disputer. Nous allons essayer de mettre en application les consignes de l’entraîneur. C’est vrai que c’est le premier contact avec le nouvel entraîneur. On dit souvent que l’équipe ressemble à son coach, donc, nous allons appliquer à la lettre ce qu’il va nous demander de faire dimanche (ndlr : aujourd’hui) face au Lesotho. Pensez-vous que cette rencontre est une préparation pour les prochains rendez-vous de l’EN notamment la rencontre face au Cameroun le mois prochain ? Ce n’est pas seulement une préparation pour le Cameroun, mais pour les autres rendez-vous aussi. Les matches qui vont suivre vont être primordiaux pour nous, plusieurs challenges nous attendent dont la qualification au Mondial-2018 mais aussi la CAN-2017 qui se profile à l’horizon. Il va falloir bien les préparer, nous allons mettre les bouchées doubles et tout le sérieux nécessaire afin de bien organiser ces importants rendez-vous. Rajevac vous a-t-il parlé de votre positionnement sur le terrain, sachant que vous pouvez jouer en défense et en milieu de terrain ? Non pas encore, mais je pense que c’est en milieu de terrain que je peux être utile à l’équipe. Maintenant, comme je le dis chaque année, je suis toujours à la disposition de l’entraîneur, il sait que je peux évoluer aux deux postes, après libre au coach de me mettre là où il le souhaite. À titre personnel, vous n’êtes pas souvent utilisé par votre entraîneur avec votre nouvelle équipe, le Deportivo Leganés, peut-on savoir pourquoi ? Le coach fait ses choix, moi je suis arrivé récemment, l’équipe était en cours de préparation. Je pense qu’il me faut un temps d’adaptation afin d’être fin prêt, même si je vous avoue que ça ne fait jamais plaisir de rester sur le banc, mais je ne suis pas forcément inquiet. En effet, j’ai déjà connu ces situations et j’ai à chaque fois inversé la tendance. Donc, je pense que je vais gagner une place de titulaire bientôt. De ce côté-là je ne suis nullement inquiet. Propos recueillis par : Sofiane Mehenni

“Le Lesotho va nous permettre de bien préparer le Cameroun”

Carl Medjani, le défenseur des Verts, estime que le mach du Lesotho et même s’il est sans enjeu pour lui et ses coéquipiers sera très important pour l’équipe nationale qui va se préparer dans la perspective des prochains rendez- vous notamment le match face au Cameroun le mois prochain dans le cadre des éliminatoires du Mondial-2018.

Liberté : Comment avez-vous préparé le match du Lesotho ?
Carl Medjani :
Certes, nous avons déjà assuré la qualification à la prochaine Coupe d’Afrique. Ce match est donc sans enjeu, mais de notre côté, nous ferons le maximum pour vaincre et donner du plaisir aux supporters qui vont être sûrement nombreux à Blida pour nous soutenir. Concernant la préparation, elle s’est faite le plus normalement du monde, c’est comme si nous avions un match important à disputer. Nous allons essayer de mettre en application les consignes de l’entraîneur. C’est vrai que c’est le premier contact avec le nouvel entraîneur. On dit souvent que l’équipe ressemble à son coach, donc, nous allons appliquer à la lettre ce qu’il va nous demander de faire dimanche (ndlr : aujourd’hui) face au Lesotho.

Pensez-vous que cette rencontre est une préparation pour les prochains rendez-vous de l’EN notamment la rencontre face au Cameroun le mois prochain ?
Ce n’est pas seulement une préparation pour le Cameroun, mais pour les autres rendez-vous aussi. Les matches qui vont suivre vont être primordiaux pour nous, plusieurs challenges nous attendent dont la qualification au Mondial-2018 mais aussi la CAN-2017 qui se profile à l’horizon. Il va falloir bien les préparer, nous allons mettre les bouchées doubles et tout le sérieux nécessaire afin de bien organiser ces importants rendez-vous.

Rajevac vous a-t-il parlé de votre positionnement sur le terrain, sachant que vous pouvez jouer en défense et en milieu de terrain ?
Non pas encore, mais je pense que c’est en milieu de terrain que je peux être utile à l’équipe. Maintenant, comme je le dis chaque année, je suis toujours à la disposition de l’entraîneur, il sait que je peux évoluer aux deux postes, après libre au coach de me mettre là où il le souhaite.

À titre personnel, vous n’êtes pas souvent utilisé par votre entraîneur avec votre nouvelle équipe, le Deportivo Leganés, peut-on savoir pourquoi ?
Le coach fait ses choix, moi je suis arrivé récemment, l’équipe était en cours de préparation. Je pense qu’il me faut un temps d’adaptation afin d’être fin prêt, même si je vous avoue que ça ne fait jamais plaisir de rester sur le banc, mais je ne suis pas forcément inquiet. En effet, j’ai déjà connu ces situations et j’ai à chaque fois inversé la tendance. Donc, je pense que je vais gagner une place de titulaire bientôt. De ce côté-là je ne suis nullement inquiet.

Propos recueillis par : Sofiane Mehenni

l’article complet

Votre Publicité ici

À propos philhadj

Laisser une réponse

Une

“Le Lesotho va nous permettre de bien préparer le Cameroun”

Par philhadj Temps de lecture: 2 min
0