Accueil / actualite / Le poids du facteur psychologique
Après la “harga” physique de jeunes en plein désespoir, sommes-nous, aujourd’hui, en face d’un nouveau phénomène de la “harga financière” où des Algériens détenteurs de capitaux(...)

Le poids du facteur psychologique

Après la “harga” physique de jeunes en plein désespoir, sommes-nous, aujourd’hui, en face d’un nouveau phénomène de la “harga financière” où des Algériens détenteurs de capitaux, face à des lendemains politiques et économiques qu’ils jugent incertains, procèdent à la “migration” de leurs dinars en euros avant de les faire fuir au-delà des frontières ?
Il y a une semaine, 1 euro était encore échangé contre 175 DA au lieu des 164 DA enregistrés quelques jours auparavant. Une thèse avancée à l’époque expliquait le phénomène par une raréfaction conjoncturelle de la devise sur le marché parallèle.
Selon cette thèse, un réapprovisionnement imminent du marché allait freiner cette dégringolade. Or, à partir de 19 octobre, les pensions du système français de retraite, le plus gros pourvoyeur en euros du marché, ont été libérées aux banques et postes sans que la tendance s’inverse.
Pire, l’injection de nouvelles sommes s’est accompagnée d’une autre augmentation de la demande qui a largement dépassé l’offre tirant toujours vers le haut le prix de l’euro face au dinar, toujours sur le marché parallèle.
Ce comportement du marché parallèle de la devise, en général, et de l’euro, en particulier, accrédite l’autre thèse selon laquelle, c’est beaucoup plus le facteur psychologique qui est en train de fixer, dans une grande proportion, le prix d’échange du dinar et de la monnaie de l’espace Schengen. Nous assistons à une spirale du genre : actualité politico-économique incompréhension – peur – thésaurisation – éventuellement fuite des capitaux.
Autrement dit, tant que ces conditions psychologiques sont présentes, le dinar persistera dans sa chute. À première vue, une partie des Algériens cherchent à se retourner vers l’euro comme refuge et paravent contre un avenir immédiat qu’ils jugent incertain, selon leur grille de lecture de l’actualité nationale.

M. K.

Article complet

Votre Publicité ici

À propos philhadj

Laisser une réponse

Le poids du facteur psychologique

Par philhadj Temps de lecture: 1 min
0