Accueil / actualite / Le procès reporté au 21 septembre prochain
Le tribunal correctionnel de Bir-Mourad-Raïs (Alger) a décidé hier de reporter au 21 septembre prochain l'affaire de diffamation opposant Mme Louisa Hanoune, secrétaire générale du Parti des travailleurs (PT), au journal Ennahar. Le président du tribunal a annoncé le report du procès et la convocation, pour l'audience du 21 septembre, de la directrice de publication du journal Ennahar, au même titre que le journaliste auteur de l'article mis en cause, et la secrétaire générale du Parti des travailleurs. Mme Hanoune avait déposé plainte contre le journal Ennahar et le journaliste auteur de l'article paru le 24 décembre 2015 dans lequel est fait état de biens que détiendrait de façon “illégale” la SG du PT et des proches à elle dans l'Est du pays. L'article en question “reproche” aussi à Mme Hanoune sa “mainmise” sur le Parti des travailleurs ainsi qu'un pouvoir qu'elle aurait exercé sur des walis. Le parquet avait demandé une amende de 50 000 DA au profit de Mme Hanoune qui a porté plainte pour diffamation contre ce journal. La partie civile avait demandé, pour sa part, un dinar symbolique et la publication du jugement à la Une du journal Ennahar et dans trois autres quotidiens.

Le procès reporté au 21 septembre prochain

Le tribunal correctionnel de Bir-Mourad-Raïs (Alger) a décidé hier de reporter au 21 septembre prochain l'affaire de diffamation opposant Mme Louisa Hanoune, secrétaire générale du Parti des travailleurs (PT), au journal Ennahar.
Le président du tribunal a annoncé le report du procès et la convocation, pour l'audience du 21 septembre, de la directrice de publication du journal Ennahar, au même titre que le journaliste auteur de l'article mis en cause, et la secrétaire générale du Parti des travailleurs.
Mme Hanoune avait déposé plainte contre le journal Ennahar et le journaliste auteur de l'article paru le 24 décembre 2015 dans lequel est fait état de biens que détiendrait de façon “illégale” la SG du PT et des proches à elle dans l'Est du pays.
L'article en question “reproche” aussi à Mme Hanoune sa “mainmise” sur le Parti des travailleurs ainsi qu'un pouvoir qu'elle aurait exercé sur des walis.
Le parquet avait demandé une amende de 50 000 DA
au profit de Mme Hanoune qui a porté plainte pour diffamation contre ce journal. La partie civile avait demandé, pour sa part, un dinar symbolique et la publication du jugement à la Une du journal Ennahar et dans trois autres quotidiens.

Article complet

Votre Publicité ici

À propos philhadj

Laisser une réponse

Le procès reporté au 21 septembre prochain

Par philhadj Temps de lecture: 1 min
0