Accueil / actualite / “Le radicalisme et le prosélytisme n’ont pas leur place en Algérie”
Le ministre des Affaires religieuses et des Waqfs, Mohamed Aïssa, a effectué, hier, une visite de travail et d'inspection dans la wilaya de Tébessa où il a présidé le premier colloque national sur la biographie du Prophète Mohammed (QLSSSL)...

“Le radicalisme et le prosélytisme n’ont pas leur place en Algérie”

Le ministre des Affaires religieuses et des Waqfs, Mohamed Aïssa, a effectué, hier, une visite de travail et d'inspection dans la wilaya de Tébessa où il a présidé le premier colloque national sur la biographie du Prophète Mohammed (QLSSSL) sous le thème : “L'impact de la biographie du Prophète dans la vie des compagnons”. Dans son allocution, Mohamed Aïssa a soulevé l’importance de ce forum à partir de Tébessa, une région connue historiquement par ses savants à l’image de Malek Bennabi, Cheikh Larbi Tebessi, le poète Mohamed Chebouki. Un événement qui revêt également un intérêt particulier, dans un contexte international marqué par la montée en puissance de l’intégrisme et le terrorisme. Le ministre a profité de l’occasion pour tirer à boulets rouges sur les prédicateurs radicaux qui “prêchent la haine à travers des fetwas globalement irrationnelles et qui relèvent du virtuel”. Le ministre a ajouté que “le radicalisme et le prosélytisme n’ont pas leur place en Algérie”. Il conclura sur ce sujet que “l’islam de l’Algérie est malékite, il prône l’ouverture et la tolérance”.
Par ailleurs, Mohamed Aïssa a procédé à l’attribution de permis de construction de mosquées et d’écoles coraniques à travers les 28 communes de la wilaya. Il s’est arrêté à la grande mosquée ainsi qu’au pôle universitaire dont le chantier traîne depuis 1989. Enfin, le ministre effectuera une halte devant la maison du penseur Malek Bennabi. Un édifice situé au centre-ville de Tébessa, mais qui malheureusement se trouve dans un état de délabrement avancé.

R. G.

Article complet

Votre Publicité ici

À propos philhadj

Laisser une réponse

“Le radicalisme et le prosélytisme n’ont pas leur place en Algérie”

Par philhadj Temps de lecture: 1 min
0