Accueil / Une / “L’EN est capable de se hisser parmi les meilleures formations d’Afrique”
Natif de Hammam Bou Hadjar, une terre de football par excellence où ont été repérés les Bensaoula, Méçabih et Mezouar

“L’EN est capable de se hisser parmi les meilleures formations d’Afrique”

Natif de Hammam Bou Hadjar, une terre de football par excellence où ont été repérés les Bensaoula, Méçabih et Mezouar, le jeune Mohamed El Amine fut contraint et ce, dès l’âge de 15 ans de signer sa première licence dans sa catégorie avec l’un des rares clubs d’Oran, le Stade Oranais. Vu sa robustesse et une physionomie digne des grands rugbymen (un poids de 120 kg et une taille de 1,84 m) Mohamed El Amine ne tarda pas à être promu successivement en juniors puis dans la catégorie des séniors avec pour entraîneur Aïssaoui Mohamed. Il y passa cinq bonnes saisons sportives (2007-2011) avant de tenter une expérience au Maroc dans le club d’Oujda avec lequel il a remporté la Coupe du trône. Bouledjeraf Amine est l’unique joueur local qui fait partie du 15 algérien et qui a participé lors de la dernière joute amicale face à son homologue tunisien au stade Ahmed-Zabana qu’il a écrasé sur un score de 16 buts à 6. À 21 ans, il songe déjà à épouser une carrière professionnelle dans un pays traditionnellement connu pour son rugby à l’image de l’Angleterre, la France où l’Afrique du Sud. “Sincèrement je suis très fier en particulier du fait d’être l’unique rugbyman local ayant participé à cette première joute amicale post-indépendance face à la Tunisie qui fait partie du Top 40 mondial devant une assistance nombreuse au stade Zabana d’Oran”, nous a confié Amine. Ce dernier a estimé que depuis la fondation le 17 novembre dernier de la Fédération algérienne de rugby sous la présidence de Sofiane Benhassane, qui officialise la pratique de cette discipline et par ricochet, permet à l’EN de participer aux différentes manifestations continentales avec les prochaines éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations de 2017, des Jeux olympiques de 2020 et de la Coupe du monde, la situation s’est nettement améliorée notamment après l’excellent travail réalisé par le staff technique national composé de Salim et Djemaï Tabani et qui a donné naissance à cette sélection nationale de rugby. “En attendant la création de nouveaux clubs, neuf teams auront la chance de participer au premier championnat national de rugby dont le coup d’envoi est prévu en mars 2016”, nous a révélé Amine. Au sujet des besoins en infrastructures sportives destinées à cette discipline, Bouledjeraf a estimé que cet aspect n’est pas un handicap dans la mesure où les entrainements peuvent se dérouler dans n’importe quel terrain de football, qu’il soit revêtu du gazon naturel ou synthétique. “Mais on espère qu’à l’avenir, nous aurons des stades réservés uniquement à cette discipline comme celui prévu au nouveau stade d’Oran en phase de réalisation où les autorités ont prévu un terrain de rugby digne de ce nom et ce, en prévision des Jeux méditerranéens de 2021 qui accueillera cette la discipline avec la participation de l’Algérie”. En ce qui concerne les perspectives de l’EN de rugby, pour notre interlocuteur, l’ambition grandit au fur et à mesure à la recherche d’autres participations aux grands évènements sportifs des divers continents. Pour le moment, une rencontre amicale de préparation face à la sélection libanaise est prévue au courant du mois de mars 2016. Enfin, le jeune Bouledjeraf nous apprendra qu’en Afrique, il existe trois divisions et que l’Algérie débutera par la troisième. “Nous avons une formation qui est capable d’être parmi les meilleures à l’échelle africaine à l’image de la Namibie, l’Afrique du Sud et la Tunisie. Mais ce qui nous pousse à travailler et à réaliser de bons résultats, c’est bien sûr le public qui a montré tout son intérêt pour cette discipline lors de la dernière rencontre amicale face à la Tunisie. Nous avons un programme trop chargé avec les échéances qui nous attendent à partir de 2016”, conclura-t-il.

M. LARADJ

l’article complet

Votre Publicité ici

À propos philhadj

Laisser une réponse

Une

“L’EN est capable de se hisser parmi les meilleures formations d’Afrique”

Par philhadj Temps de lecture: 3 min
0