Accueil / Une / Les Béjaouis enfoncent l’Arba
Pour le compte de la 16e journée du championnat de Ligue 1 Mobilis, le MO Béjaïa

Les Béjaouis enfoncent l’Arba

Pour le compte de la 16e journée du championnat de Ligue 1 Mobilis, le MO Béjaïa a rencontré, hier, son homologue du RC Arba dans un match moyen joué dans des conditions difficiles. L’entame de cette rencontre était à l’actif des locaux, mais le tir de Salhi a été mal ajusté (8’). À son tour, Zerdab “loupe” son contrôle devant le gardien du RCA, Merbah (10’). La domination des Crabes est matérialisée à la suite de la lumineuse passe de Zerdab vers Ndoye qui n’a laissé aucune chance au gardien Merbah (13’). Les visiteurs essayent de sortir ensuite de leur coquille, mais en vain, et c’est encore les Béjaouis qui porteront l’estocade. En effet, Zerdab obtient un penalty qu’il transforme en deuxième but, au grand bonheur de la galerie du MOB (28’). Le RCA sort, enfin, et attaque avec trois joueurs. Et Zaâlani, d’un retrait judicieux, “dépose” le ballon sur la tête de Mehsas qui ne laisse aucune chance au portier Rahmani (33’). Le jeu s’anime et Cherchar a failli égaliser pour les visiteurs suite à un tir foudroyant des 18 yards (38’). La dernière alerte de ce half a été pour Morgan, mais sa tête passe à côté (44’).
Le deuxième half de ce match a vu les deux équipes jouer plus au milieu avec des contres.
À la 55’, Benali adresse un tir des 20 mètres, mais sans conviction. Zerdab, à son tour, tente une deux avec Salhi, en vain. Hichem, pour le RCA, qui vient de faire son entrée, tire en force, mais Rahmani intercepte (70’). Puis Meziani rate de peu l’égalisation à cause de la vigilance de Khadir (76’). Le jeu devient insipide à cause de la pluie et du mauvais temps, même si les joueurs tentent plusieurs rushes. Cela dit, le MOB, après cette victoire, réalise l’essentiel devant une équipe du RCA, désormais en plein doute.

A. HAMMOUCHE

l’article complet

Votre Publicité ici

À propos philhadj

Laisser une réponse

Une

Les Béjaouis enfoncent l’Arba

Par philhadj Temps de lecture: 1 min
0