Accueil / Une / Les Béjaouis sans Messaoudi et dos au mur
Le défenseur du MOB Messaoudi ne sera pas présent lors de la prochaine rencontre face à l’Espérance du Tunis prévue pour samedi prochain, en raison de la sanction dont il a écopé après avoir agressé un joueur du Zamalek lors de la manche aller de la compétition africaine. Le joueur a en effet écopé de deux matchs de suspension et d’une amende de 5000 dollars. Outre cette absence et ayant contracté une légère blessure lors de la rencontre face à l’USM El Harrach, le gardien du MOB, Rahmani, poursuit les soins pour pouvoir reprendre toutes ses forces pour la prochaine rencontre face à l’Espérance du Tunis. Par ailleurs, Le coach du MOB, Abdelkader Amrani, semble convaincu qu’une bonne réaction samedi devant l’Espérance du Tunis serait d’un grand apport pour la suite du parcours de son team. Tout le monde est persuadé chez les Crabes que ce match devrait être celui déclic pour les Béjaouis. Le considérant comme le maillon faible de l’équipe, le premier responsable de la barre technique mise sur le facteur psychologique en exigeant des joueurs “d’être à la hauteur et d’éviter le scénario des matchs du championnat”, manière d’éviter toute mauvaise surprise, car le rendement de l’équipe n’a pas été satisfaisant lors des dernières rencontres. Il leur faut une bonne réaction pour retrouver leur sérénité et aborder les matchs restants de la saison avec un moral au beau fixe. Cela dit ce match de la Coupe de la CAF sera déterminant pour la suite du parcours de cette équipe du MOB qui risque, à ce rythme, de rater complètement sa saison. A. HAMMOUCHE

Les Béjaouis sans Messaoudi et dos au mur

Le défenseur du MOB Messaoudi ne sera pas présent lors de la prochaine rencontre face à l’Espérance du Tunis prévue pour samedi prochain, en raison de la sanction dont il a écopé après avoir agressé un joueur du Zamalek lors de la manche aller de la compétition africaine. Le joueur a en effet écopé de deux matchs de suspension et d’une amende de 5000 dollars. Outre cette absence et ayant contracté une légère blessure lors de la rencontre face à l’USM El Harrach, le gardien du MOB, Rahmani, poursuit les soins pour pouvoir reprendre toutes ses forces pour la prochaine rencontre face à l’Espérance du Tunis. Par ailleurs, Le coach du MOB, Abdelkader Amrani, semble convaincu qu’une bonne réaction samedi devant l’Espérance du Tunis serait d’un grand apport pour la suite du parcours de son team. Tout le monde est persuadé chez les Crabes que ce match devrait être celui déclic pour les Béjaouis. Le considérant comme le maillon faible de l’équipe, le premier responsable de la barre technique mise sur le facteur psychologique en exigeant des joueurs “d’être à la hauteur et d’éviter le scénario des matchs du championnat”, manière d’éviter toute mauvaise surprise, car le rendement de l’équipe n’a pas été satisfaisant lors des dernières rencontres. Il leur faut une bonne réaction pour retrouver leur sérénité et aborder les matchs restants de la saison avec un moral au beau fixe. Cela dit ce match de la Coupe de la CAF sera déterminant pour la suite du parcours de cette équipe du MOB qui risque, à ce rythme, de rater complètement sa saison.

A. HAMMOUCHE

l’article complet

Votre Publicité ici

À propos philhadj

Laisser une réponse

Une

Les Béjaouis sans Messaoudi et dos au mur

Par philhadj Temps de lecture: 1 min
0