Accueil / actualite / Les indépendants en force à l’Est
À Constantine, Tébessa, Oum El-Bouaghi et Bordj Bou-Arréridj, ce sont les indépendants qui ont réussi à arracher le siège de sénateur.

Les indépendants en force à l’Est

À Constantine, Tébessa, Oum El-Bouaghi et Bordj Bou-Arréridj, ce sont les indépendants qui ont réussi à arracher le siège de sénateur.

Dans la wilaya de Guelma, c'est le candidat du RND, Rabah Benyoub, qui remporte les élections avec 284 voix, suivi de près par le candidat du FLN, Abderrahmane Benmerabet, avec 150 voix face à deux candidats libres qui récoltent respectivement 5 et 3 voix.
À Annaba, alors que l’opération de dépouillement des bulletins de vote n’était même pas achevée, de nombreux responsables du FLN affirmaient, hier, en début d’après-midi, que le nouveau sénateur ne pouvait être que l’actuel président de l’APW, Laïd Hadji, et lui seulement. Ceci, en raison, d’abord, de l’immense estime que lui portent les militants de ce parti dans la région, mais aussi parce que les 152 élus de cette formation ont décidé à l’unanimité d’accorder à cet homme leur confiance, affirmaient nos interlocuteurs, sans tenir compte, alors, des scores, que pouvait obtenir son concurrent direct, Mohamed Ayad, qui aspire, quant à lui, au poste de sénateur sous la bannière RND. Les résultats ont finalement été à l’avantage de Laïd Hadji, candidat FLN avec un score plutôt surprenant de 138 voix contre 115 pour son rival du jour. À Constantine, Tébessa, Oum El-Bouaghi et Bordj Bou-Arréridj, ce sont les indépendants qui ont réussi à arracher le siège de sénateur. En effet, c’est le candidat libre, Rachedi Mohamed qui remporte le siège tant convoité, dans la wilaya de Constantine, aux dépens des deux candidats malheureux du vieux parti et de son éternel rival, le RND.
À Tébessa, c’est aussi un indépendant, à savoir Khediri Malik, qui a décroché le siège de sénateur avec 235 voix, suivi de Messnadi Belgacem, candidat FLN avec 197 voix. C’est également un candidat indépendant qui a remporté l’élection à Oum El-Bouaghi. Il s’agit du P/APC d'El-Harmlia, Benbout Abderzak — battu lors des primaires du FLN — qui est arrivé en tête avec 223 voix devant le candidat du RND, Lazhar Chebili, avec 139 voix et celui du FLN, Abdeslam Remache, avec 70 voix. À Bordj Bou-Arréridj, ils étaient 570 sur les 577 élus des APC et de l’APW à voter pour élire leur sénateur. Et c’est le P/APC de Djaâfra, Abdelouahab Hamadache, qui a été élu par 187 voix. Notons que c’est la première fois que le FLN ou le RND qui avait l’habitude de se partager ce siège, cèdent la place à un candidat indépendant.
Par ailleurs, à Sétif, c’est le candidat de l’ancien parti unique, Fateh Kérouani, architecte de formation et fils du chahid Mohamed Kérouani qui a été élu sénateur. Sur les 962 voix exprimées hier, l’ex-président de l’APW a raflé 367 voix contre 341 contre son concurrent Rekkeh d’obédience RND. À Skikda, enfin, c’est Wahid Fadel, du RND, qui arrache le siège de sénateur. Le P/APW a recueilli 422 voix alors que son rival, qui, pourtant, disposait d'une base électorale plus importante, n'a finalement glané que 209 voix. La victoire du représentant du RND était attendue surtout depuis que les élus du PT (Parti des travailleurs) ont décidé d'apporter leur soutien à ce dernier.

Synthèse Correspondants

Article complet

Votre Publicité ici

À propos philhadj

Laisser une réponse

Les indépendants en force à l’Est

Par philhadj Temps de lecture: 2 min
0