Accueil / Une / Les regrets d’Alger
L'Algérie regrette “profondément” la dégradation des relations “difficiles” entre le royaume d'Arabie Saoudite et l'Iran en une “crise ouverte”, a indiqué hier le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué.

Les regrets d’Alger

L'Algérie regrette “profondément” la dégradation des relations “difficiles” entre le royaume d'Arabie Saoudite et l'Iran en une “crise ouverte”, a indiqué hier le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué. “L'Algérie suit avec une vive préoccupation l'escalade de la tension entre le royaume d'Arabie Saoudite et la République islamique d'Iran, et regrette profondément la dégradation des relations difficiles entre les deux pays frères en une crise ouverte”, a précisé la même source. L'Algérie appelle, selon le communiqué, “instamment les directions politiques des deux pays à la retenue afin d'éviter une détérioration accrue de la situation qui aurait des conséquences dommageables graves au double plan bilatéral et régional, dans un contexte géopolitique et sécuritaire particulièrement sensible.” L'Algérie appelle également les deux pays, en leur qualité de membres de l'Organisation de la Coopération islamique (OCI), à “mettre leur engagement en faveur des valeurs pérennes et des enseignements fédérateurs de notre sainte religion musulmane, en particulier la sacralité de la vie humaine et l'inadmissibilité de toute confrontation fratricide, au dessus des dissensions et des contingences, quelle qu'en soit la nature.”

R.I./Agences

l’article complet

Votre Publicité ici

À propos philhadj

Laisser une réponse

Une

Les regrets d’Alger

Par philhadj Temps de lecture: 1 min
0