Accueil / Une / Les ultras précipitent la démission de Baba
Pris à partie par les supporters qui ne décolèrent pas et qui se présentent, quotidiennement aux entraînements pour crier leur ras-le-bol, le président du Mouloudia d’Oran

Les ultras précipitent la démission de Baba

Pris à partie par les supporters qui ne décolèrent pas et qui se présentent, quotidiennement aux entraînements pour crier leur ras-le-bol, le président du Mouloudia d’Oran, Belhadj Mohamed, dit Baba, ne tient plus en place, au point d’évoquer avec ses proches sa “décision de démissionner à l’issue de la rencontre de ce vendredi”.

“Je n’en peux plus. Vendredi, quel que soit le résultat du match face au Chabab de Constantine, j’annoncerai ma démission. Maintenant que le public réclame mon départ, je n’irai pas au bout de mon mandat à la tête du club. Cette fois-ci, c’est décidé : je pars et je convoquerai pour dimanche le conseil d’administration de la SSPA pour l’officialiser !” a, en effet, affirmé Baba à ses plus proches collaborateurs, mardi soir. Très marqué par l’expédition punitive de près d’un millier d’ultras au stade Ahmed-Zabana, qu’il a, du reste, refusé de rencontrer, le président du MCO a, ainsi, senti le vent tourner en sa défaveur. Même sa confortable assise financière qui lui permet d’être à jour dans le payement des joueurs, entraîneurs et autres employés du club ne lui confère plus une réelle légitimité aux yeux d’une galerie mouloudéenne qui ne croit plus en ses promesses non tenues, notamment, celles relatives à la “formation d’une dream-team”.
“À chaque fois, il menace de démissionner.
À chaque fois qu’il est interpellé au sujet de l’effectif, il dit avoir payé tout le monde, y compris le portier du stade. Cela ne nous concerne pas ! Ce qui nous importe, c’est d’avoir une belle équipe. Il a promis une dream-team avec Karim Ziani, Abdelkader Ghezzal, Karim Matmour et Abdelmoumène Djabou. On a eu Bouhanniche, Demmane, Ziad, Berramla, Yaâloui et Dahar.
Il a promis de ramener un grand nom en remplacement de Jean-Michel Cavalli. Il a fini par nous ramener Bouali qui ne porte même pas le survêtement du club ! Et qu’il n’essaye pas de nous faire croire qu’il dépense de sa poche. Nous savons que depuis son arrivée au club, plus de treize milliards ont été versés par les autorités locales. Et pour couronner le tout, il s’entoure de vautours que personne ne veut voir au MCO” sont, en substance, les griefs retenus contre lui tels que résumés par les ultras.
Face au Chabab de Constantine, Fouad Bouali et ses joueurs savent, de leur côté, que tout autre résultat qu’un succès précipiterait une réelle révolte des supporters et rendrait encore plus difficile qu’elle ne l’est déjà la mission des éléments de la sûreté de wilaya, sur le qui-vive à chaque entraînement et annoncés encore plus nombreux demain après-midi.

Rachid BELARBI

l’article complet

Votre Publicité ici

À propos philhadj

Laisser une réponse

Une

Les ultras précipitent la démission de Baba

Par philhadj Temps de lecture: 2 min
0