Accueil / actualite / L’homme arrêté à la station du tram est Algérien
La justice belge a prolongé hier, de 24 heures, la garde à vue de l’un des trois suspects arrêtés par la police bruxelloise, lors des opérations de perquisitions, dans le cadre de l’enquête liée aux attentats de Bruxelles du mardi 22 mars 2016. Il s’agit, selon la presse locale, d’Abderahmane Ameroud, un Algérien déjà condamné à 7 ans de prison pour “complicité” dans l’assassinat du défunt commandant afghan Ahmed Chah Massoud, ancien résistant contre l’occupant soviétique et opposant aux islamistes talibans. Le commandant Massoud avait été assassiné le 9 septembre 2001, dans un attentat-suicide, revendiqué par Al-Qaïda. Abderahmane Ameroud avait été neutralisé à l’arrêt d’un tram à Schaerbeek, alors qu’il portait un sac suspecté de contenir des explosifs. L. M.

L’homme arrêté à la station du tram est Algérien

La justice belge a prolongé hier, de 24 heures, la garde à vue de l’un des trois suspects arrêtés par la police bruxelloise, lors des opérations de perquisitions, dans le cadre de l’enquête liée aux attentats de Bruxelles du mardi 22 mars 2016. Il s’agit, selon la presse locale, d’Abderahmane Ameroud, un Algérien déjà condamné à 7 ans de prison pour “complicité” dans l’assassinat du défunt commandant afghan Ahmed Chah Massoud, ancien résistant contre l’occupant soviétique et opposant aux islamistes talibans. Le commandant Massoud avait été assassiné le 9 septembre 2001, dans un attentat-suicide, revendiqué par Al-Qaïda. Abderahmane Ameroud avait été neutralisé à l’arrêt d’un tram à Schaerbeek, alors qu’il portait un sac suspecté de contenir des explosifs.

L. M.

Article complet

Votre Publicité ici

À propos philhadj

Laisser une réponse

L’homme arrêté à la station du tram est Algérien

Par philhadj Temps de lecture: 1 min
0